ActualitésCulture

ALÈS – ITINÉRANCES Alain Cavalier fait son cinéma

Alain Cavalier évoque son film "Le plein de super" (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard°

C’est l’un des principaux hommages rendus cette année par le 36ème festival Itinérances : le réalisateur Alain Cavalier, arrivé en début de semaine à Alès, a présenté plusieurs de ses films.

Le personnage est atypique, son parcours aussi. Alain Cavalier, soixante ans de carrière derrière lui, a commencé par des grands films avec des acteurs prestigieux comme Alain Delon, Romy Schneider et Jean-Louis Trintignant avant de s’orienter vers les documentaires. Un genre que le réalisateur a mis en avant sur le festival, avec notamment ses portraits XL en avant-première, mais aussi des longs métrages comme Pater, Irène, le caravage ou encore le plein de super. Ce dernier film, un road-movie datant de 1975 et diffusé mardi midi dans une salle bien remplie malgré l’heure, a marqué un tournant dans la carrière du réalisateur : « c’est un film qui a été fait très collectivement. J’ai vu régulièrement les acteurs pour écrire l’histoire. Il y a une certaine allégresse dans cette réalisation », explique-t-il au public composé en grande majorité de lycéens.

Le voyage avec Alain Cavalier n’est pas terminé avec, entre autres, la projection de huit films courts jeudi, à 18h30, dans la salle d’à côté du Cratère. Un programme où le réalisateur filme seul avec sa caméra numérique pour un rendu intime et authentique.

Élodie BOSCHET

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité