Actualités

ALÈS Le petit-déj’ au goût amer des avocats

Les avocats, dont le bâtonnier Michel Allheilig, mobilisés ce jeudi matin devant le palais de justice. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

« Si vous ne voulez pas aller à Nîmes pour être jugés, venez signer la pétition ! », lance une avocate aux passants, thermos de café à la main, assiette de viennoiseries dans l’autre. Ce petit-déjeuner, organisé ce jeudi matin devant le palais de justice d’Alès, était une occasion gourmande de sensibiliser la population sur les éventuelles conséquences du projet de réforme de la justice. Les robes noires craignent en effet que certaines compétences du tribunal alésien ne soient transférées à Nîmes.

« Nous demandons l’arrêt du processus législatif dans l’attente d’une concertation réelle », réclame le bâtonnier Michel Allheilig, satisfait de constater que le mouvement est suivi « par les autres métiers judiciaires avec la présence, notamment, des magistrats, fonctionnaires de greffe, huissiers de justice… » Ce vendredi, les avocats remettent le couvert avec une nouvelle action : la déambulation d’un corbillard en centre-ville, à partir de 10 heures.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité