Faits Divers

GARD-VAUCLUSE Décès d’un adolescent après avoir mangé à Quick : procès en appel reporté

illustration Objectif Gard

La chambre des appels correctionnels de Nîmes devait juger, ce jeudi, un ancien gérant du Quick Cap Sud d'Avignon et la société qu'il dirigeait.

Il est poursuivi pour "homicide involontaire". Le chef d'entreprise qui vit dans la Gard avait été condamné en première instance devant le tribunal correctionnel d'Avignon à 2 ans de prison avec sursis et la société qu'il dirigeait à 50 000 euros d'amende et près de 80 000 euros de dommages et intérêts... Lors de cette audience, le procureur de la République, Philippe Guémas, avait souligné l'état de saleté du fast-food.

C'est cet appel qui devait être instruit à la barre de la cour d'appel de Nîmes, ce matin. Mais le prévenu est malade, un report de l'audience a donc été décidé car le dossier doit être jugé en sa présence. La cour d'appel a fait décerner en outre un mandat d'amener pour être certain de sa présence lors du procès qui se déroulera en septembre prochain.

Le fond de cette affaire se déroule en janvier 201. Le 22 janvier, un jeune Vauclusien de 14 ans décédait. La veille il avait mangé au fast-food avec des proches. L'autopsie réalisée avait indiqué que l'adolescent était décédé des suites d'une toxi-infection alimentaire. La jeune victime souffrait également d'une cardiopathie sévère.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité