A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LE 7H50 de Jean-Louis Gazeau : « les Crocos ont un truc en plus »

Discret depuis de nombreux mois, Jean-Louis Gazeau, l'ancien président du Nîmes Olympique a décidé de s'exprimer ce matin sur @objectifgard. Celui qui détient encore 21% des parts de la société Nîmes Olympique est l'invité du 7h50.

Jean-Louis Gazeau, ex-président du Nîmes Olympique - Photo © objectifgard.com / MA

Objectif Gard : Comment réagissez-vous aux résultats positifs du Nîmes Olympique cette saison ?

Jean-Louis Gazeau : Tout d'abord, je voudrais dire que malgré la distance qui me sépare de Nîmes aujourd'hui, je ne rate pas un seul match à la télévision. D'ailleurs, je pensais venir ce soir pour la rencontre face à Valenciennes mais ce n'est que partie remise. Pour répondre plus directement à votre question, je me réjouis forcément et comme tous les Nîmois qui aiment cette équipe de la position du club. C'est le résultat d'un travail administratif et sportif efficace. C'est même en particulier le sportif qui est en train de sauver Nîmes Olympique. Je suis fier d'avoir réalisé ce centre de formation qui aujourd'hui porte ses fruits. Ces jeunes qui sont à la tête de l'équipe font des miracles. Bernard Blaquart l'entraîneur que j'ai recruté réalise un travail incroyable. Et un mot pour Laurent Boissier, quel flair dans son recrutement. Un seul mot : bravo !

Pensez-vous que Nîmes Olympique va accéder à la Ligue 1 à la fin de la saison ?

J'y crois d'autant plus que beaucoup de clubs ne sont pas à grand chose et se tiennent au classement mais les Crocos ont un truc en plus. Une attaque percutante qui marque beaucoup de buts, cela fait indéniablement la différence. On a aujourd'hui une équipe efficace composée de jeunes et de joueurs chevronnés, un savant bon mélange.

Est-ce que vous avez quelques regrets de vous être autant investit pour ce club et finalement de voir le succès arriver après votre départ ?

Des regrets non mais j'ai commis des erreurs. La plus grave à mon sens est d'avoir voulu remontrer trop vite en Ligue 1. Pour cela, nous avons fait appel à des joueurs expérimentés d'étages au-dessus mais qui n'avaient pas suffisamment la passion pour Nîmes Olympique. Regardez l'équipe d'aujourd'hui. Il y a beaucoup de jeunes issus du centre de formation. Des Nîmois de naissance qui portent haut les couleurs de leur ville. On est en train de retrouver cette hargne nîmoise qui a fait le succès du NO il y a maintenant de nombreuses années. Un peu moins technique mais volontaire, qui ne lâche rien. Je peux vous assurer que cela fait une sacrée différence.

Enfin, un mot sur le projet du président Rani Assaf qui souhaite reconstruire entièrement le Stade des Costières...

Depuis que je ne suis plus actif au Nîmes Olympique, je me suis astreint à ne faire aucun commentaire sur les projets structurants pour ne pas créer de polémique. Je ne suis pas d'accord avec tout, vous vous en doutez, mais j'ai envie de dire que seul le résultat compte. J'ai des rapports courtois avec Rani Assaf même si l'on ne m'a pas demandé mon avis sur ce projet de stade. Ce que je pense simplement c'est qu'une capacité de 12 000 places me semble faible. Il serait à mon sens plus logique de construire un nouveau stade d'une capacité plus importante, autour de 18 000 places. De toute façon, le projet a le temps d'être amendé. La démolition et reconstruction ne se fera pas tout de suite. Et l'année prochaine il va bien falloir faire en sorte d'accueillir la Ligue 1 aux Costières.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité