Actualités

ALÈS – ITINÉRANCES Pas de ciné sans pédaler !

Pédaler pour voir un film, la nouveauté du 36e festival Itinérances. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pour sa 36e édition, le festival cinéma d’Alès - Itinérances a expérimenté une nouvelle forme de séance : le vélo-cinéma.

Il fallait pédaler, ce vendredi soir, pour découvrir les quatre courts-métrages diffusés en plein air, sur la place des martyrs de la Résistance. Dix vélos en accès libre ont été installés face au grand écran et pris d’assaut par les spectateurs à 20h30. Ce sont eux qui, pendant toute la durée de la projection, ont produit l’électricité nécessaire au fonctionnement de l’écran et de la sonorisation.

« Si tout le monde s’arrête, le film ne coupera pas tout de suite car nous avons un accumulateur. Mais l’écran s’éteindra au bout de quelques minutes », explique Benoît pour l’agence Ludikénergie, spécialisée dans l’animation ludique sur le développement durable. « Cette activité permet de montrer que ce n’est pas si facile que ça de produire de l’énergie », ajoute-t-il. Pas si facile mais drôlement amusant. Certaines personnes n’ont pas lâché le vélo de la soirée et avait même prévu leur bouteille d’eau pour se réhydrater. D’autres ont pédalé quelques minutes seulement avant de s’écrouler sur les chaises.

Pour ceux qui préfèrent barboter dans une eau chauffée, il faudra venir à la séance de ciné-piscine programmé lundi 2 avril (20h et 22h) avec la projection de six courts-métrages sur le thème de l’eau. Dress code obligatoire : le maillot de bain !

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité