ActualitésSociété

AIGUES-MORTES Hommage unanime aux victimes de Trèbes

La ville compte bientôt baptiser un de ses bâtiments publics du nom du Colonel Beltrame.

Le parcours exemplaire du Colonel Beltrame a été présenté (photo F. G.)

Devant le monument aux morts, Aigues-Mortes a tenu sa cérémonie d'hommage aux victimes de Trèbes jeudi 29 mars au soir.

La cérémonie a eu lieu en présence des associations d'anciens combattants, des diverses forces de l'ordre et d'un public de plus d'une centaine de personnes. Des citoyens toujours émus et recueillis. Diverses prises de parole ont eu lieu, notamment en fil rouge, celle du maire, Pierre Mauméjean, qui fut dans une autre vie, officier de police nationale.

Au premier rang, le maire et les jeunes du CMEJ (photo F. G.)

Claude Laurie et Alain Baillieu, les deux conseillers municipaux à la sécurité et réglementation, médiation municipale et affaires militaires se sont succédé au micro. Alain Baillieu, a détaillé les états de service du colonel Arnaud Beltrame. Comme à l'habitude, il régnait pendant cette cérémonie une tristesse diffuse et une solennité respectueuse décidément partagées par tous les citoyens.

Dans son discours, le maire, Pierre Mauméjean, a évidemment loué le courage et l'exemplarité du Colonel devenu héros national, qui a fait "don de sa personne". Il a comparé l'esprit de Résistance national contre la barbarie nazie à celui qu'il fallait montrer face à l'état Islamique.

Ilian, collégien membre du Conseil Municipal jeunes, a tenu à partager ses émotions de jeune citoyen français (photo F. G.)

Les élus aigues-mortais étaient présents, de même au premier rang et lors du dépôt de gerbe, les enfants et adolescents du conseil municipal jeunes (qui comprend 23 membres, écoliers et collégiens, de 9 à 16 ans). Un peu impressionnés par la cérémonie émouvante, les jeunes ont eu l'occasion au fil de la semaine d'évoquer l'attentat de Trèbes à l'école et au lycée en discutant avec leurs enseignants et leurs familles. "Il a sauvé quelqu'un, c'est très courageux", commente Loane,10 ans. Pour Ilian, 12 ans, "le sacrifice qu'il a fait, c'est très honorable."

Le maire a terminé son allocution en annonçant que bientôt un bâtiment public aigues-mortais prendra le nom du Colonel Arnaud-Beltrame. La question sera soumise à l'ordre du jour du prochain conseil municipal. Renseignements pris il s'agira sans doute, sur proposition de M. Mauméjean, de l'espace Enfance-jeunesse du boulevard Gambetta.

F. G.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité