A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LE 7H50 de Julien Plantier : « la montée du Nîmes Olympique serait fantastique pour notre ville »

Julien Plantier, adjoint au sport de Nîmes (Photo : Anthony Maurin)

Adjoint au sport du maire de Nîmes, Julien Plantier savoure cette fin de saison palpitante en particulier celle du Nîmes Olympique qui, plus de 20 ans plus tard, pourrait rejoindre l'élite du football français. Il est l'invité du 7h50.

Objectif Gard : Encore une victoire pour Nîmes Olympique vendredi dernier. Que vous inspire cette saison historique ?

Julien Plantier : Cette récente victoire face à Valenciennes ce sont surtout trois points extrêmement importants pour la fin de saison. Nos concurrents directs restant à distance. Les crocodiles sont 2e du classement de Ligue 2 à sept journées de la fin de saison : c’est historique ! Mais la saison n’est pas finie. Il faut rester concentré, continuer à marquer des points. Mais il est clair que la montée serait fantastique pour notre ville. Vingt-cinq ans que l’on attend ce moment ! Quand on regarde dans le rétroviseur, nous revenons de loin. C’est fabuleux !

En tant qu’adjoint à la mairie de Nîmes, pensez-vous que la municipalité est prête pour la Ligue 1 ?

Bien sûr que nous sommes prêts, nous mettrons tout en oeuvre pour que le Nîmes Olympique puisse être en Ligue 1. Nous y travaillons actuellement et les relations avec le club sont très bonnes. Par ailleurs, j’ai rencontré la présidente la Ligue de Football Professionnel, Nathalie Boy de la Tour, lors de sa venue pour le match contre le Paris FC début mars et nous avons pu échanger à ce sujet. Les services de la ville sont mobilisés. Certains aménagements devront être réalisés pour que le Stade des Costières puissent accueillir la Ligue 1. Nous y travaillons.

Une nouvelle réunion technique a eu lieu jeudi dernier concernant le projet d'une nouvelle enceinte sportive destinée à accueillir les matches du Nîmes Olympique. Même si rien n’est encore décidé, ce projet suscite tous les fantasmes. Pouvez-vous nous donner quelques informations ?

Pour l’instant rien n’est acté, ni décidé. Il est vrai qu’une réunion de travail a eu lieu jeudi dernier. Les échanges ont été constructifs. Ce qui est certain c’est que le club a de grandes ambitions pour l’avenir. Nous continuons à discuter et à préparer le futur du Nîmes Olympique mais pour l’instant il est prématuré d’évoquer ce sujet.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “LE 7H50 de Julien Plantier : « la montée du Nîmes Olympique serait fantastique pour notre ville »”

  1. Nîmes Olympique est en passe de monter en division 1 et il nous faut penser à l’avenir. Le président Rani ASSAF semble vouloir acheter le stade des Costières pour le détruire et reconstruire sur place lorsque le président de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, envisage un stade dans le périmètre de la gare LGV Nîmes-Pont du Gard. Le dossier est suffisamment important pour qu’il soit mis sur la table, en toute transparence.
    Au delà de l’enjeu financier, Nîmes Olympique est le patrimoine des Nîmois. Les administrés ont beaucoup donné pour maintenir leur équipe à flot dans les moments difficiles et exigent de leurs édiles le respect.
    Je suppose que le président Rani ASSAF a une vision pour ses affaires. Qu’elle est elle ?
    N.O s’appellera t’il encore N.O ?
    le crocodile sera t’il toujours l’emblème du club ?
    Le stade restera t’il des Costières ?
    Quelle forme juridique, quel statut ?
    Nous savons que la mode est à la privatisation, à l’actionnariat, aux montages et aux transactions, aux dividendes pour les uns et aux dettes pour les autres mais un club ne doit pas être vu comme une machine à fric en marchant sur les valeurs du sport.
    Nous devons protéger les intérêts de Nîmes et dire non le cas échéant aux dérives des chasseurs de primes qui n’ont aucune considération pour l’âme et l’esprit d’une ville et de ses clubs sportifs.

    Th.J conseiller Nîmes

  2. Je suis effaré par l’engouement tardif de certain maintenant que les résultats des crocos captent l’intéret des médias et donne une exposition médiatique. Pauvres crocos qui ont bien failiir mourir sous les yeux de ces chers, très chers voir même coûteux élus. Sans une manifestation spontanée des amoureux du club devant les arènes auquel aucun élu ne figurait… il y a 3 ans ou seraient ils nos Crocodiles du Nîmes Olympique . Il y a ensuite eu d’autres rassemblements moins spontanée mais plus fournis par la « haute ». Sinon je n’ai AUCUNE CONFIANCE dans ce mr plantier pour qui la tauromachie compte beaucoup plus et dont le travail de garder une infrastructure comme les Costières en bon état en y consacrant un budget approprié est un cuisant échec quand on voit le résultat de délabrement du stades, de la pelouse en 2014 2015 2016. Et Rani Assaf semble avoir un sacré projet et est totalement l’instigateur des résultats sportifs actuels…. Allez Nîmes Allez Nîmois Allez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité