ActualitésPolitique

AIMARGUES La commune a voté son budget

Quatre abstentions pour le vote du budget principal, des fichés S en question et un mur.

Le conseil municipal d'Aimargues a approuvé ses comptes administratifs et voté son budget 2018 (photo F.G.)

Ce mardi soir 3 avril, le conseil municipal d'Aimargues a adopté son budget et approuvé ses comptes administratifs au terme d'une soirée qui aura duré presque trois heures.

Plusieurs questions et demandes de précisions ont émaillé le débat, venues notamment des rangs des élus d'opposition, Pascale Pacini en tête. Caroline Breschit a elle aussi demandé de nombreux éclaircissements, qui à quelques exceptions près ont tous reçus une réponse. Une démission d'un membre du conseil municipal, sur une liste d'opposition, a été reçue le jour-même.

Quatre abstentions ont accueilli le vote du budget primitif, celles de Mmes Pacini , Breschit et Pasquet et de M. Louis-Paul Andraud. Le budget principal s'équilibre à 11 479 936 €.

Connaître les "fichés S" locaux

Une motion a été adoptée en début de séance à l'unanimité qui sera transmise au préfet. Elle concerne l'information des maires au sujet des fichés S résidant dans leurs communes "pour la communication de l'identité des personnes fichées S", des personnes "qui peuvent donc présenter un danger de radicalisation sur le village ainsi qu'en périphérie d'Aimargues. La lutte contre le terrorisme doit impliquer les maires qui sont au contact de la population et donc bien placés pour détecter les comportements à risques au sein de leur commune. (...) Les événements de Carcassonne et Trèbes démontrent qu'il n'y a pas que les grandes villes qui sont concernées par le terrorisme islamique radical et les personnes potentiellement menaçantes pour la sécurité publique. C'est pourquoi le conseil municipal sollicite monsieur le préfet afin que les communes, premier maillon territorial de la protection des citoyens puissent avoir connaissance des personnes fichées S."

Une passe d'armes entre Jean-Paul Franc et son ancienne première adjointe Caroline Breschit a ponctué la fin de l'assemblée au sujet de l'édification de murs de protection en limite nord de la RD 6313 dans la zone habitée de la ZAC la Garrigue "en réponse à la dangerosité de cet axe routier, très fréquenté et sur lequel la vitesse des conducteurs est souvent excessive". La conseillère départementale a voté contre l'autorisation pour le maire de faire les travaux préalables, les jugeant contraires à certaines dispositions juridiques et estimant disposer d'informations insuffisantes. MM Pacini et Andraud ont préféré l'abstention. Le maire a qualifié ce rapport de "délibération de principe".

F. Genestier

À noter qu'une réunion publique d’information sur les travaux de restructuration de la rue des Courlis aura lieu ce jeudi 5 avril à 18h, dans la salle Lucien Dumas, Boulevard Fanfonne Guillierme.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité