Faits Divers

GARD Un homicide volontaire lors d’une rave-party jugé aux Assises

(Photo d'illustration / DR)

Deux hommes comparaissent à partir de ce lundi suite à une rixe mortelle survenue lors d'une rave party sur la commune de Saint-Hilaire-d'Ozilhan, près de Remoulins.

Le dimanche 13 juillet 2014, vers 2h du matin, une bagarre a éclaté sur un terrain à l'écart du village. Une fête de musique électronique était organisée lorsque plusieurs personnes se sont affrontées. Une soirée qui a dégénéré sur fond d'alcool, de prise de stupéfiants et de violences. La victime qui était âgée de 24 ans est décédée immédiatement des suites de blessures liées à un tir par arme à feu. Un de ses copains a été blessé par un tir distinct. Le tireur a reconnu pendant l'enquête avoir tué le jeune homme, mais il affirme qu'il n'en avait pas l'intention lorsque le différend est survenu. Un agresseur qui était venu à la fête avec une arme chargée et qui était connu pour d'autres rixes lors d’événements musicaux similaires. Le mis en cause qui a pris la fuite après le drame, aurait également participé à d'autres raves party, toujours armé, alors qu'il savait qu'il avait tué une personne.

Le 13 juillet 2013, l'agresseur a quitté la rave après le drame. Deux hommes, respectivement âgés de 26 ans et 21 ans ont été interpellés quelques semaines plus tard après une enquête de gendarmerie. Le plus âgé est sous contrôle judiciaire depuis novembre 2015. Il est renvoyé devant la Cour d'Assises du Gard pour " non-dénonciation de crime " et " destruction ou modification des preuves d'un crime ou d'un délit ". Son comparse, plus jeune, est accusé d' " homicide volontaire et violences volontaires avec arme ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours ". Le verdict devrait intervenir mardi soir...

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité