ActualitésSociété

NÎMES Le Gard a son Sushi Man

Yvan Lachaud et Henri Brin lui ont rendu visite dans son établissement.

En cadeau, une jolie assiette à Sushis fabriquée par un artisan gardois. Le talent appellerait-il le talent ? (Photo véronique Palomar)

Avec lui les Nîmois n'ont plus de ...sushis à se faire : il s'occupe de tout ! Comme un bonheur n'arrive jamais seul, à son retour de Paris, où il était engagé dans le championnat de France de Sushi, Thibaut Latour a reçu la visite d'Henry Brin, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat du Gard et d'Yvan Lachaud , président de Nîmes métropole, dans son sushi bar en ville active. Au programme, debriefing, congratulations, petit cadeau et peut-être des passerelles possibles et pourquoi pas un label…

Demi-finaliste au championnat de France de sushi, c'est plutôt un bon résultat quand, comme Thibaut Latour on est un autodidacte. "C'est la technique qui a pêché" avoue le cuisinier. Et d'expliquer, "les japonais sont très rigoureux avec la technique qui doit être à la fois précise et l'exécution rapide. J'ai trop stressé". Néanmoins, le concurrent n'est pas rentré bredouille. En amont du championnat, il a suivi un séminaire de sushi, animé par un grand maître japonais, suivi d'une épreuve, qui qualifiait les meilleurs du diplôme de Sushi man. Une distinction reconnue jusqu'au Japon puisqu'elle est la garantie de la création dans les règles de l'art, du choix du produit à l'assiette en passant par la découpe, la fraîcheur… Nîmes a donc son shushi man officiel…

Une réussite qui motive l'intérêt de nos visiteurs qui après un feu roulant de questions sur l'établissement et les péripéties de la compétition, se sont intéressés aux problématiques de notre sushi man, recrutement d'une serveuse, mise en valeur des produits locaux (maki brandade/cornichons), des passerelles sont certainement à trouver, des idées, des process facilitateurs… "Aide-t-oi et les institutionnels t'aideront" : proverbe japonais ?

Véronique Palomar

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité