ActualitésEconomie

GARD L’emploi salarié est en légère hausse

Selon les données de l'URSSAF en Occitanie, la région a vu naître 23 000 emplois salariés dans le secteur privé en 2017.

(Photo d'illustration : droits réservés)

Après avoir marqué le pas au troisième trimestre 2017, l’emploi salarié retrouve un peu de vigueur au quatrième trimestre en Occitanie (+0,5 % sur 3 mois), porté par le dynamisme de la construction et l’intérim.

Les entreprises du secteur privé ont créé 22 750 postes, soit une progression de 1,7 %. Le rythme des créations de postes faiblit dans le tertiaire depuis deux trimestres, en particulier dans l’hébergement-restauration et l’action sociale. L’information-communication ainsi que les activités scientifiques et techniques demeurent dynamiques. En revanche, le secteur de la construction conclut l’année avec une quatrième hausse consécutive de ses effectifs, totalisant 3 200 créations de postes en un an.

Hélas, le Gard n'est que très peu concerné par ces chiffres. En effet, ce sont plutôt l'Hérault et la Haute-Garonne qui sont les moteurs de l'emploi en région Occitanie. Oui, trois emplois sur quatre sont créés en Haute-Garonne et dans l’Hérault...

Le Gard a une croissance annuelle de 0,5% de ses effectifs et se retrouve derrière le Gers, le Tarn, les PO ou encore l'Aude et l'Aveyron. D'ailleurs, le ralentissement des créations de postes est très fort dans le Lot et le Gard, où le nombre d’emplois créés est divisé par trois entre 2016 et 2017.

En léger repli au troisième trimestre donc, les effectifs salariés gardois sont stables au  quatrième trimestre (0,0 %). Sur un an, le rythme des créations d’emplois faiblit très nettement avec 750 postes créés au cours de l’année 2017, soit 2,5 moins qu’en 2016. Sur les trois derniers mois, la hausse de l’emploi intérimaire permet de maintenir le niveau des effectifs alors que le tertiaire hors intérim perd des postes.

Le ralentissement est très marqué dans les autres activités de services hors intérim, dont les effectifs progressent de 0,3 % sur un an contre 1,7 % en 2016. La zone d’emploi de Nîmes subit notamment un fort ralentissement avec +0,7 % sur l’année 2017 contre +1,8 % en 2016.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité