Faits Divers

TRIBUNAL Violences, menaces et extorsion de fonds : un trio condamné

La salle d'audience du tribunal de Nîmes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

La gentillesse et l'altruisme ne sont pas toujours récompensés. On en a encore eu l'illustration à l'audience du tribunal correctionnelle de Nîmes où trois personnes étaient prévenues d'avoir enlevé et séquestré un homme pour le forcer à retirer de l'argent à un distributeur après l'avoir menacé. Un homme qui avait durant un temps hébergé un des prévenus chez lui pour lui rendre service. L'hébergé en avait profité pour lui voler des formules de chèques, employées plus tard à des achats de confort dans des commerces et grandes surfaces de Nîmes... C'est d'ailleurs cet "ami", Axel C. qui avait mis la victime en relation avec un couple de toxicomane, Dorian A. et Leïla M.

Absente de l'audience, cette dernière avait fait valoir une hospitalisation très récente pour justifier son absence mais sans fournir d'attestation médicale. Elle était beaucoup plus en forme le jour où, en pleine rue, elle avait asséné un coup de tête à la victime qui sortait d'une commerce. La rencontre suivante sera encore plus compliquée pour la victime qui est embarqué par Dorian A. et sa concubine à leur domicile. Il y restera contraint et forcé. Cette dernière prétextait que la victime lui devait de l'argent sous un motif que l'instruction n'a jamais permis d'éclairer... Ce qui est établi en revanche, c'est que le couple avait soutiré 540 euros en liquide à celui qui avait déjà été soulagé de 1077 euros via 17 chèques volés... "J'étais sur leur canapé. J'avais le visage en sang. J'ai donné mon code de carte bancaire", expliquera le jeune homme. Le lendemain, quand les deux malfaisants avaient voulu réitérer l'opération, c'est la police qui les attendait près du distributeur de la gare où ils avaient donné rendez-vous à leur victime.

Suivant les réquisitions du parquet, le tribunal a condamné Dorian A. à 18 mois de prison dont 9 avec sursis, Leïla M. à 18 mois de prison dont 6 avec sursis, et le bon samaritain voleur de chèques, Axel C., à 6 mois de prison avec sursis et 300 euros d'amende à verser à la victime pour son préjudice moral.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité