A la uneCulture

MERCREDI CULTURE L’ode à la Provence (et au Gard) du Villeneuvois Olivier Allemand

Vauclusien de naissance, Gardois d’adoption, Olivier Allemand n’en demeure pas moins très attaché à la Provence.

Olivier Allemand (à G.) lors d'une séance de dédicaces samedi matin à la médiathèque de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Avec La Provence d’un enfant gâté (édité chez les Gardois de La Fenestrelle), il signe un premier livre en forme de recueil de nouvelles autobiographiques.

« Les gens de mon âge se retrouvent dans mes anecdotes »

Il y raconte son enfance dans les années 1970-1980, « la période à laquelle j’ai découvert la Provence à vélo ou en 4L avec mon grand-père, explique-t-il. J’ai voulu retranscrire cette ambiance familiale, ces paysages, ces villages, ces odeurs qui aujourd’hui me poursuivent encore. » Ici, la Provence et le Gard par extension servent de décor à la mise en scène « de moments de bonheur, de rencontres avec des personnages pittoresques, avec ma famille et mes grands parents qui m’ont élevé, poursuit Olivier Allemand. Grâce à ces anecdotes, ils sont vivants. » Le tout inséparable de ce décor, véritable personnage à part entière : « c’est une ode à la Provence », affirme-t-il, tout en précisant que deux des nouvelles du livre concernent le Gard, plus précisément le Pont du Gard et Nîmes et sa feria.

À 53 ans, cet ancien guide touristique en Provence, qui travaille désormais à Bagnols à la délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Gard, n’ambitionnait pas initialement d’écrire un livre : « au départ je n’écrivais pas pour être édité mais pour laisser un souvenir à mes enfants. » Ce sont des amis qui le convainquent finalement de chercher un éditeur. Il mettra quatre ans pour y arriver et le livre est donc paru en septembre dernier. « Et il plaît, se réjouit-il, car les gens de mon âge se retrouvent dans mes anecdotes. »

De quoi l’encourager à remettre le couvert, puisque le tome 2 est en chantier. « Il décrira d’autres expériences dans d’autres lieux de Provence. Toujours sous forme de nouvelles courtes », avance-t-il. Olivier Allemand compte également traduire lui même cette Provence d’un enfant gâté en Anglais, convaincu que son ouvrage « s’adresse à des Provençaux, mais aussi à des personnes qui ne connaissent pas la Provence, notamment des étrangers. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La Provence d’un enfant gâté d’Olivier Allemand, est paru aux éditions La Fenestrelle. 181 pages, 20 euros. ISBN : 978-2-37871-000-2. En vente ou sur commande en librairie, notamment à la librairie Occitane de Bagnols, ou ici.

Et aussi : La couverture représente une étrange sculpture d’un enfant. « C’est un petit joueur de fifre que j’ai photographié à l’Isle-sur-la-Sorgue », explique Olivier Allemand, qui voulait éviter le cliché éculé du champ de lavande pour sa couverture.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité