Politique

GARD Nouvelle organisation au Parti socialiste

Hier soir, une nouvelle équipe a été désignée pour gérer le Parti socialiste gardois.

Ce mercredi en conseil fédéral du Parti socialiste (Photo : droits réservés)

Premier conseil fédéral post Congrès d’Aubervilliers. Hier soir, à la permanence avenue Maréchal Juin, une soixantaine de socialistes s’est réunie « pour installer les instances fédérales et de contrôle » qui régissent la vie du parti dans le département.

Des socialistes toujours impliqués

Désignés par les représentants gardois des candidats au poste de Premier secrétaire national, 34 socialistes composent avec le Premier fédéral Jean Denat, le Conseil fédéral. Un nombre auquel il faut ajouter les 17 secrétaires de section représentant les différents territoires gardois. Le Conseil fédéral considéré comme le parlement du parti est chargé de débattre, ratifier et appliquer la ligne politique choisie par l’exécutif socialiste.

« Plus d’un tiers des membres du conseil fédéral a été renouvelée », commente la fédération, « ça s’explique par la volonté de renouvellement de l’équipe d’Olivier Faure (actuel Premier secrétaire national du PS). De son côté, l’ex-candidat Stéphane Le Foll a fait aussi s’impliquer, à un niveau supérieur, des socialistes dans la vie du parti »

Nouveau gouvernement

Un nouveau secrétariat fédéral a été désigné par le Premier fédéral, Jean Denat. Le 29 mars, le maire de Vauvert a été réélu avec 92,84 % des suffrages gardois. Le secrétariat fédéral, c’est un peu son gouvernement. S’il avait été rabaissé au nombre de 12 en 2017, les directives nationales ont fait passer le nombre de secrétaires à 24 (fonction non rémunérée). Des délégations plus précises pour un travail qui, comme l’espère le parti, se veut plus efficace.

« Jean Denat a dupliqué la volonté d’Olivier Faure d’introduire une partie réelle dans les instances », poursuit le parti. Ainsi, son adjointe de Vauvert, Annick Chopard, récupère le secrétariat à la trésorerie. Il faut toujours s’entourer de personne de confiance pour gérer les comptes… Surtout au PS ! La Nîmoise Marie-Pierre Quessada sera en charge de la « renaissance du parti. »

Lien entre élus et militants 

L’Alésien Basile Imbert, 23 ans, responsable des MJS (Mouvement des jeunes socialistes) et la militante nîmois Fatima El Hadi s'occupent du secrétariat fédéral à la jeunesse, l'éducation, l'enseignement supérieur et la formation.

Enfin, la conseillère régionale PS Catherine Eysseric et le chargé de mission au cabinet du Département, Nicolas Ferran, seront chargés de relayer auprès des socialistes les projets menés par leurs collectivités respectives. L’objectif : faire des socialistes les ambassadeurs des politiques conduites par leurs élus dans l'espoir de reconquérir le coeur des Gardois...

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Et aussi :

Deux promus. À l’échelle nationale, le Premier secrétaire PS Olivier Faure et son ex-concurrent Luc Carvounas ont désigné deux Gardois pour siéger dans les instances nationales. L’Alésien et permanent de la fédération, Arnaud Bord, siège désormais au sein du Conseil national. La Nîmoise et ancienne comptable du parti, Isabelle Combe, est titulaire de la Commission de contrôle des finances. À noter que le Premier fédéral Jean Denat est membre de droit du Conseil national et que deux suppléants : Marie-Pierre Quessada (pour Olivier Faure) et Anthony Alarcon (pour Emmanuel Maurel) ont été désignés suppléant du Conseil national.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité