A la uneActualités

NÎMES Dans les coulisses de la pégoulade…

La municipalité a dévoilé les premiers chars qui défileront en ouverture de la feria de la Pentecôte, le 17 mai.

La Louve Capitoline de Romulus et Rémus. Une statue en polystyrène de 2m80 de haut sur 4 mètres de long, taillée par Benoit Mesnier, meilleur ouvrier de France (Photo : Coralie Mollaret)

Un spectacle populaire qui donne le coup d'envoi de la feria. C’est toute l’ambition de la pégoulade nîmoise qui démarrera le 17 mai depuis le boulevard Amiral Courbet. Pour l’édition 2018, la Ville a choisi le thème de la romanité, faisant ainsi écho à l’ouverture en juin du musée éponyme devant les arènes.

« Ils sont fous ces Romains ! »

Ce mardi, l’adjoint en charge des festivités, Frédéric Pastor, a dévoilé les premiers chars du cortège. En ouverture des 16 tableaux, les festaïres pourront contempler la splendide Louve de Romulus et Rémus. Une statue en polystyrène de 2m80 de haut sur 4 mètres de long, taillée par Benoit Mesnier, meilleur ouvrier de France. Les spectateurs admireront également la belle Cléopâtre au côté de son amant, Marc Antoine.

L’adjoint en charge des festivités, Frédéric Pastor et le régisseur, Didier Mompère (Photo : Coralie Mollaret)

« La romanité est un thème ambitieux avec l’existence des Grands Jeux Romains à Nîmes. Pour relever le défi, nous avons glissé des touches d’humour dans nos tableaux. C’est pour ça que la pégoulade s’intitule : ‘Ils sont fous ces Romains’ », commente le régisseur, Didier Mompère. Ainsi, la reine d’Égypte pourra se rafraîchir avec une douche taillée dans un obélisque…

160 000€ et 4 mois de travail

Le chantier d'insertion Présence 30 travaille pendant quatre mois à la confection des chars (Photo : Coralie Mollaret)

Au total, entre quatre et dix personnes travaillent de février à mai pour confectionner l’intégralité des chars. À noter la présence des jeunes du chantier d'insertion Présence 30. Montant de l’opération : 160 000€.

Le défilé réservera bien d’autres surprises, confie la mairie qui souhaite surprendre jusqu'au bout son public. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité