A la uneCulture

VENDREDI CINÉ Place publique

Comédie française d'Agnès Jaoui. (durée 1h 38min)

Synopsis : Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur Manu le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date Nathalie qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, sœur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions. Leur fille, Nina, qui a écrit un livre librement inspiré de la vie de ses parents, se joint à eux.
Alors que Castro assiste, impuissant, à la chute inexorable de son audimat, Hélène tente désespérément d'imposer dans son émission une réfugiée afghane. Pendant ce temps, la fête bat son plein...

On l'a vu. Notre critique par Véronique Palomar : un animateur de télévision populaire (Jean-Pierre Bacri) dont l'audimat en chute libre est inversement proportionnel au cynisme et à l'acidité... Son ex-femme (Agnès Jaoui), babacool engagée... Sa sœur (Léa Drucker), productrice pleine aux as et son nouveau compagnon serbe, sa fille, écrivain en devenir, un jeune chauffeur plutôt discret, une serveuse provinciale et délurée, une star montante de YouTube, un producteur bio, des paysans en colère... Spécimens d'un petit monde éclectique, tous réunis autour de la pendaison de crémaillère dans une  propriété luxueuse non loin de Paris. Agnès Jaoui a élargi le cercle de Cuisines et dépendances, huis clos culte créé en 1992, d'abord au théâtre (récompensée par 4 Molières), puis au cinéma avec le succès qu'on lui connaît. Là, les protagonistes sont plus nombreux et d'origines sociales différentes. Le ton est quasiment le même, un cynisme qui échappe à la cruauté mais pas à l'humour. Tout est fin, précis et terriblement juste. Bacri fait du Bacri mais c'est pour ça qu'on l'aime tant. Il ajoute à sa palette d'angoisses celle de vieillir et c'est du bonheur. Un peinture colorée à petits coups de griffes, plus ou moins acérées. Un film qui se déguste comme on boit un cocktail à l'acidité rafraîchissante. Un peu d'autodérision ne nuit pas. Parfois même, on pourrait s'apercevoir...

Dans vos salles cette semaine

Cap Cinéma CGR Nîmes : programmation ICI

Kinépolis Nîmes : programmation ICI

Forum Centre-ville Nîmes : programmation ICI

Sémaphore Nîmes : programmation ICI

Cinéplanet Alès : programmation ICI

Cinémavog au Grau-du-Roi : programmation ICI

Cinéma Aigues-Mortes : programmation ICI

Cinéma Casino Bagnols-sur-Cèze : programmation ICI

Cinéma 102 Pont-Saint-Esprit : programmation ICI

Cinéma le Venise Sommières : programmation ICI

Vous gérez un cinéma dans le Gard et vous souhaitez apparaître dans cette rubrique chaque semaine. Envoyez-nous vos infos et lien de votre site Internet sur : contact@objectifgard.com

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité