A la uneActualitésSociétéSorties GardVauvert-Petite Camargue

BELLEGARDE Les bikers débarquent avec « Run in Camargue »

Tout le week-end, Bellegarde accueille un grand rassemblement, ouvert gratuitement au public avec stands et spectacles.

 

Les passionnés viennent exposer leurs petits bijoux, ce week-end, à Bellegarde (photo Corentin Corger/Objectif Gard).

Après quatre éditions à Saint-Gilles, deux à Aimargues, cette année, les bikers du festival "Run in Camargue" posent leurs sacoches à Bellegarde. Tout ce week-end, du 21 au 22 avril, la place Batisto-Bonnet devant les arènes est le théâtre d'un rassemblement de bikers venus de tout le sud de la France pour partager leur passion. Et dès qu'on pénètre dans les lieux, on entre à Bellegarde city, avec des stands de tee-shirts, cuirs, accessoires qui rappellent l'ambiance américaine des bikers.

Comme dans le désert américain, le perroquet fait partie du décor (photo Corentin Corger/Objectif Gard).
Arrêt obligatoire devant le barbecue de Christian qui fait griller les travers de porcs (photo Corentin Corger/Objectif Gard).

Mais détrompez-vous, ici on est loin de ce qu'imagine le commun des mortels en matière de rassemblement des motards. "Nous, on est plus dans le vintage, le rock'n'roll que dans le hard rock", explique Michel, secrétaire de l'association Cobra, organisatrice de l'événement. "On souhaite garder un esprit familial", complète-t-il. Et les familles sont bien sûr conviées à venir admirer les différents bolides aussi impressionnants les uns que les autres.

Comme tout festival de bikers qui se respecte, le défilé de pin-up est indispensable (photo Corentin Corger/Objectif Gard)

Mention spéciale pour les papas, avec le défilé de pin-up, prévu aussi ce dimanche. Au programme, des concerts et notamment un hommage à Johnny Hallyday avec des reprises de ses chansons. Mais le clou du spectacle a lieu à 10h30 avec le départ de la balade, du run, dans la Camargue. Soixante-dix kilomètres à parcourir pour rejoindre le restaurant l'Agachon à Albaron, établissement capable d'accueillir plus de 350 motos et 50 voitures américaines. Retour ensuite à Bellegarde, où les bikers vont investir le centre-ville. Un moyen de faire fonctionner les commerces locaux qui apprécieront de faire couler la bière à flot. Avec modération bien sûr, mais sous cette température très estivale, le cuir, ça donne chaud.

Rien de mieux que la passion de la moto pour faire des rencontres, n'est-ce pas Eric et Alain ? (photo Corentin Corger/Objectif Gard).

Eric, venu d'Arles, et Alain du Vaucluse ne risquaient pas de manquer le rendez-vous "des passionnés de la moto". Avec leur véritable style de bikers et l'ambiance sur place, on se croirait au festival de Sturgis qui rassemble près de 500 000 personnes chaque année aux Etats-Unis. "C'est un bon début, mais on y est pas encore !", plaisante Eric mais l'immersion est plutôt bien réussie. Deux fans qui apprécient surtout la gratuité de l'événement.

La commune a mis gratuitement à disposition la place et les arènes à l'association Cobra qui a déjà prévu de revenir l'année prochaine. "Maintenant on a envie de se stabiliser et de pérenniser l'événement à Bellegarde", reprend Michel. Un festival qui avait accueilli près de deux mille visiteurs lors de l'édition 2017.

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité