Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos sont demandés à l’accueil

Il va falloir présenter d'autres papiers d'identité pour intégrer l'élite du football français. La montée n'est pas loin mais le travail doit être accru.

Après une série d'invincibilité incroyable, les Crocos sont retombés dans le doute au pire moment de la saison (photo archives Anthony Maurin/Objectif Gard).

Défaite à la maison contre Sochaux, match nul chez le 17ème de Ligue 2 Bourg-en-Bresse. Après une série d'invincibilité incroyable, les Crocos sont retombés dans le doute au pire moment de la saison. Alors que le sprint est définitivement lancé, que les poursuivants ne commettent que très peu d'erreurs et tiennent une cadence incroyable, il ne faut pas flancher. Le Croco a la tête basse mais reste brave.

A Bourg, les stats crocos n'ont pas été des meilleures. Si Nîmes a largement eu la possession du ballon avec une domination évaluée à 58% balle au pied, les Crocos n'ont tiré que 11 fois au but, en cadrant à trois reprises pour marquer deux fois. Quand on connaît les qualités offensives de la meilleure attaque de Ligue 2, on espère plus et mieux. Surtout en l'absence d'Umut Bozok, meilleur buteur mais suspendu vendredi soir. Le FBBP01 a lui aussi tiré 11 fois en direction de Valette.

Une domination sans réelle poigne. Le NO a réussi 83% de ses passes, a eu cinq corners, a centré à 21 reprises et n'a pris aucun avertissement. Baptiste Valette, le portier nîmois, a touché 36 ballons pour deux arrêts et un tir détourné.

C'est Anthony Briançon qui a touché le plus le ballons avec le chiffre aussi étonnant qu'élevé de 84 ballons joués. Il en a gagné 19 ! Dans le contraste, Romain Del Castillo n'en a touché que 45 et en a perdu 21. Entre les deux et dans une position qui lui va bien, Théo Valls en a joué 46 mais a su réussir 91% de ses passes tout en marquant un bien joli et nécessaire but de raccroc.

Les Crocos ont toujours deux unités d'avance sur les Corses qui eux aussi ont connu un coup de frein dans leur dynamique de victoires, heureusement qu'ils jouaient à Reims qui voulait être sacré avant l'heure... Quand Nîmes va recevoir Lorient mardi avant d'aller à Clermont samedi, jouer aux Costières face au Gazelec d'Ajaccio et finir en beauté à Reims, les joueurs de l'AC Ajaccio recevront Lens ce mardi, iront au Havre puis à Auxerre avant de terminer chez eux face à Niort.

Deux calendriers équivalents en matière de difficulté, les quatre dernières journées devraient donc être passionnantes et offrir de quoi parler autour des zincs du centre-ville. C'est aussi ça Nîmes !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos sont demandés à l’accueil”

  1. Malgré les stats qui parlent d’elle même Bernard Blaquart s’entête à aligner Del Castillo et Rippart en dessous de leur niveau depuis quelques matchs. Tout comme Rachid Alioui qui n’a guère brillé contre Bourg une nouvelle fois sauf sur son but sur coup franc . Mais on va encore avoir droit à une équipe de titulaires immuables au yeux de Blaquart. J’en ai marre c’est injustifié et on ne gagnera donc pas contre Lorient . Et attendant des joueurs comme PANAGIOTIS VLACHIDIMOS ne joue plus… Quel gâchis .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité