A la uneActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Une victoire, c’est juste ce qu’on voulait !

(Photo Archives Anthony Maurin/Objectif Gard).

Pour le compte de la 35ème journée de Ligue 2, les Crocos recevaient le FC Lorient pour reprendre leur deuxième place chipée par Ajaccio la veille au soir en match avancé. Score final : 1-0.

Voilà, ce qui devait arriver arriva. Les Crocos, longtemps restés sur la deuxième marche du podium de Ligue 2 ne l’étaient plus au coup d’envoi. Heureusement, ils pouvaient reprendre leur place à la seule condition de ne pas perdre face aux Merlus toujours en lice pour les barrages.

La bataille s’annonçait âpre et longue mais nécessaire pour garder dignité et honneur en vue d’une fin de saison palpitante à la maison comme à l’extérieur. Les Nîmois jouent gros et Bernard Blaquart a dit qu’ils ne seraient aucunement paralysés par l’enjeu. Au stade des Costières, le public est venu en masse pour le dernier jour estival du printemps. Un signe.

C’est parti pour le show bien au chaud !

Au coup d’envoi, les Crocos sont remodelés sur le terrain comme dans leur tête. Sada Thioub est titulaire à la place de Renaud Ripart et un tifo célèbre les cinq ans de la création du groupe de supporters Nemausus 2013. 3ème, Savanier lance au loin Alioui qui efface son défenseur et se présente seul face à Petkovic qui détourne en corner. Une fois tiré, le coup de pied de coin échoue sur une tête lorientaise désorientée… Conté marque contre son camp, but pour les Crocos 1-0 et excellente entame de jeu ! Le stade est chaud, les Crocos répondent présents à l’appel du peuple nîmois.

Comme une bonne nouvelle doit forcément aller avec une moins clinquante, Pierrick Valdivia semble se faire les ligaments croisés d’un genou sur une course complètement anodine dans le rond central. Théo Valls le remplace à la 12ème minute. 14ème, c’est Sada Thioub qui se crée une véritable occasion en flirtant avec le montant des buts de Petkovic. Olivier Boscagli, redevenu lui-même sur son côté gauche, intervient avec sûreté et panache alors que sa défense est en sous-effectif et que la grosse occasion lorientaise pointait son nez.

35ème, sur le côté droit, Del Castillo gribouille mais parvient à passer la balle à Alioui démarqué aux abords de la surface de réparation. Une touche plus tard, le Marocain centre pour Thioub mais sa passe est déviée et file droit dans les gants du portier lorientais. Pas grand-chose à se mettre sous la dent jusqu’à la pause… Mi-temps.

Tension, crispation et ovation

Au retour des vestiaires, les Nîmois sont les premiers à tenter quelque chose mais on sent bien que cela ne va pas durer dans le temps. Le chrono défile, les occasions sont rares, les deux équipes déjouent et s’intimident. Les fautes se multiplient mais les Crocos prennent le dessus dans le jeu. A la 60ème, monsieur Bastien voit rouge et sort Bouanga après un sale tacle sur Boscagli. Lemoine aurait lui aussi dû être expulsé cinq minutes plus tôt.

Pendant dix minutes, Nîmes ne profite pas de la situation, pire, Lorient se procure quelques opportunités. 72ème, magnifique mouvement à trois sur le côté droit. Alioui à la conclusion, malheureusement non cadrée… Après un dédoublement, c’est Del Castillo qui centre pour le Marocain seul au centre de la surface. Le ballon arrive dans ses pieds mais sa frappe est trop enlevée. 78ème, Bozok s’essaie à la frappe enroulée mais Petkovic la claque au-dessus de sa barre transversale. Del Castillo frappera une ultime fois des 20 mètres mais Petkovic se couchera de manière efficace et éloignera le danger. Conte, après avoir marqué contre son camp le seul but de la rencontre, écope d'un carton rouge laissant les Nîmois à 11 contre 9 à une minute du temps additionnel. Et non... Savanier prend son rouge et doit sortir pendant les arrêts de jeu... Nîmes a perdu son milieu de terrain (avec Valdivia certainement), une erreur qui pourrait coûter cher lors des ultimes journées.

Nîmes gagne sans panache mais gagne quand même. C'est l'essentiel, les Crocos sont à nouveau potentiellement en Ligue 1 sans passer par les barrages. Il va falloir aller au charbon !

 

Fiche technique

Nîmes Olympique – Football Club Lorient.

Score : 1-0 (1-0).

But : Conte (csc 4ème).

Conditions : Beau temps, 22°C, pelouse en bon état.

Spectateurs : 12 607.

Arbitre : M. Benoît Bastien.

Avertissements : Toure (29ème), Lemoine (37ème), Savanier (47ème), Del Castillo (59ème), Valls (67ème).

Expulsions : Bouanga (60ème), Conte (90ème), Savanier (90+2).

Le groupe nîmois : Baptiste Valette – Sofiane Alakouch, Anthony Briançon, Fethi Harek (C) (Gaëtan Paquiez 84ème), Olivier Boscagli – Téji Savanier, Pierrick Valdivia (Théo Valls 12ème) – Sada Thioub (Renaud Ripart 75ème), Romain Del Castillo, Rachid Alioui, Umut Bozok. Joueurs non utilisés : Martin Sourzac – – Antonin Bobichon – Panagiotis Vlachodimos, Clément Depres. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Le groupe normand : Petkovic – Le Goff, Touré, Conte, Moreira – Danic, Delaplace, Lemoine, Cabot (Hamel 73ème) – Wissa (Claude-Maurice 80ème), Marveaux (C) (Bouanga 46ème). Joueurs non utilisés : Delecroix – Rose – Wadja, Etuin –. Entraîneur : Mickaël Landreau.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Une victoire, c’est juste ce qu’on voulait !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité