ActualitésSociété

NÎMES Les pionniers de la tauromachie seront récompensés

C'est sur le mont Margarot que l'histoire des toros à Nîmes reprend de la vigueur au XXe siècle. Se souvenir n'est pas une option.

Sur les traces des pionniers dont il a fait partie, Alain Montcouquiol raconte l'histoire moderne de la tauromachie française (Photo Anthony Maurin).

L'Association française des aficionados practicos rendra son 11e hommage aux "Pionniers de la tauromachie française" en prélude à la feria de Pentecôte au lavoir du Puits Couchoux.  

C'est une tradition qui perdure et qui rappelle aux jeunes qu'avant eux, il y en a eu d'autres. Ces autres ont connu des fortunes diverses mais c'est en grande partie grâce à eux que la France a aujourd'hui une place de choix dans la tauromachie du XXIe siècle.

Évidemment nul ne minimisera les qualités intrinsèques des Sébastien Castella ou Juan Bautista mais les premiers Français à avoir fait des choix les ont fait il y a une cinquantaine d'années. C'est justement ce souvenir presque oublié que veut rappeler l'AFAP.

Sur les pentes du mont Margarot, les premier toros de bois, les linges de maison rougeoyants et les premiers quites désespérés ont fait leur apparition dans un quartier qui n'en espérait pas tant. Populaire, voir ces jeunes toréer "de salon" conservait une certaine typicité au quartier.

Le jeudi 17 mai à 11h30, seront honoré, le torero "Jaquito" représenté par Nadine Brunet qui recevra la médaille de l'Association française des aficionados practicosUn trophée sera remis à Robert Blancou qui, en compagnie d'Alain Montcouquiol, parrain d'honneur de cette manifestation, évoquera les soixante ans du début du mont Margarot.

Enfin, c'est une séance de toreo de salon qui sera donnée par les Aficionados practicos en présence de nombreux pionniers.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité