Actualités

UZÈS Isabelle Autissier, présidente de WWF France : « la Méditerranée est en train de crever »

Marraine de l’exposition « Encourager le Courage », dans le cadre du cycle Pluri’Elles qui se tient en ce moment à Uzès, la navigatrice et présidente de WWF France, Isabelle Autissier, était dans la cité ducale vendredi.

Isabelle Autissier (à droite) était de passage à Uzès vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’occasion d’évoquer au cours d’une rencontre publique un sujet qui lui tient à coeur de la navigatrice, celui de la préservation des mers et océans.

« C’est le combat du XXIe siècle »

Et Isabelle Autissier n’y va pas par quatre chemins : « la Méditerranée c’est un drame total. Elle est en train de crever. » Plusieurs problèmes graves touchent la mare nostrum, au rang desquels on compte la surpêche, qualifiée de « dramatique » par la navigatrice, qui l’affirme : « il ne reste plus grand chose. » Parmi toutes les espèces, la question du thon rouge inquiète à nouveau : « on avait réussi à obtenir des quotas qui avaient fait remonter leur population, mais depuis l’année dernière c’est reparti dans l’autre sens. C’est pénible. »

S’ajoute à cela le problème de la pollution, dans une mer qui est « la première autoroute maritime du monde et, peut-être, la mer la plus polluée du monde. » Pour autant, Isabelle Autissier ne se contente pas de constats maintes fois ressassés. « On peut changer les choses », martèle-t-elle. Déjà en tant que consommateur, et des engagements personnels comme de « manger du poisson sauvage une fois tous les dix jours en allant chercher des poissons certifiés. Le plus simple étant le label MSC qui indique des pêcheries certifiées durables. » Le WWF France travaille d’ailleurs actuellement avec le groupe Carrefour pour aboutir à 100 % de poisson MSC (Marine Stewardship Council) dans les rayons poissonnerie de ses supermarchés.

D’une manière générale, la navigatrice estime que « de toute façon il faut y aller et se battre. C’est vachement mieux que de rien foutre. C’est le combat du XXIe siècle, ce serait dommage de le rater car personne ne sera à l’abri. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité