A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les fidèles supporters saluent leurs héros

Après leur exploit de vendredi, les Crocos ont repris cet après-midi l’entraînement sous l'oeil admiratif des plus fidèles supporteurs.

Tony n'est pas peu fier d'avoir décroché les autographes de tous les joueurs de Nîmes Olympique (Photo : Abdel Samari / Objectif Gard)

Après l’euphorie de la montée en Ligue 1, les Crocos ont retrouvé la pelouse de la Bastide ce lundi 7 mai, en milieu d'après-midi.

Un entraînement semblable aux précédents avec, comme à l'accoutumée, les supporters les plus fidèles aux premières loges. Accompagnateurs de la première heure des Crocos, ils sont toujours là. Dans les coups durs comme dans les grands bonheurs.

Mais après l'immense bonheur et l'euphorie collective de la victoire de vendredi face au Gazélec Ajaccio (4-0) qui entérinait la montée en Ligue1,  aujourd’hui, c’est avec une joie immense que les aficionados guettent leurs héros. Son maillot rouge aux couleurs du Nîmes Olympique étalé sur le capot d’une voiture, Tony collecte patiemment les autographes des joueurs. « Ça fait plus de 20 ans que l’on n'a pas vu Nîmes Olympique en ligue 1 ! Moi, j’ai 63 ans et je suis abonné depuis 18 ans aux Costières », lâche le retraité. 

Les joueurs du Nîmes Olympique se prêtent volontiers au jeu des dédicaces sur le maillot de Tony (Photo : Abdel Samari / ObjectifGard)

Près de lui, d’autres supporteurs tout aussi historiques. « Moi ça fait 58 ans que je supporte l’équipe », s’enorgueillit Claude. Le Codognanais a une petite préférence pour Anthony Briançon : « il représente bien la mentalité du club : il ne lâche rien et mouille le maillot du début à la fin. Même si la technique n’est pas toujours au rendez-vous, la volonté est incroyable ! »

Les Crocos ont repris l'entraînement avant d'affronter vendredi le champion de Ligue 2, Reims, pour la dernière journée de championnat. L'an prochain, les deux équipes s'affronteront en Ligue 1 (Photo : Abdel Samari/Objectif Gard)

D’autres, comme Étienne, Emmanuel ou encore Joël ont également remercié les joueurs à la sortie du vestiaire. « On va avoir de belles affiches : on attend le derby Nîmes-Montpellier ! », s'impatiente Emmanuel.

À la sortie du vestiaires, Tony agite son stylo. Les Crocos signent tour à tour le maillot. « Ah, celui-là, il est collector », lâche-t-il les yeux plein d’étoiles, dans l’espoir qu'un jour, l’une d’entre elles, synonyme de titre national, trône fièrement sur le maillot du Nîmes Olympique…

Abdel SAMARI et Coralie MOLLARET

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité