A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Défaite à Tremblay, la Green team se prend les pieds dans le tapis

En région parisienne, les Nîmois ont lourdement chuté. L'Europe s'éloigne...

D'ordinaire beaucoup solide, la défense nîmoise a donné de la bande face à Tremblay (Photo : archives USAM)

En s'inclinant largement hier soir chez l'antépénultième (39-35), Tremblay, les Nîmois voient s'éloigner la perspective, déjà ténue, de disputer l'an prochain une compétition européenne. Certainement encore la tête dans les nuages après la finale de coupe de France face au PSG, les Gardois ont fait un fracassant retour sur terre.

Adieu veaux, vaches, cochons, couvée et...coupe d'Europe. Méconnaissable hier soir, la Green team aura couru après le score durant tout le match et le sans faute offensif de son international islandais Hallgrimsson (6/6), meilleur buteur de cette rencontre et homme en forme de cette fin de saison, n'aura pas suffi à compenser la prestation indigente de la défense, ouverte à tous vents.

Confrontés à une équipe largement à leur portée, les Nîmois, comme souvent cette saison, auront balbutié leur handball alors qu'ils sont régulièrement capables de se hisser au niveau des caïds européens. À ne rien y comprendre... Aujourd'hui toujours 7e, à trois journées de l'épilogue les Verts comptent désormais deux points de retard sur Dunkerque et quatre sur Saint-Raphaël...

C'est dire s'ils doivent se mordre les doigts d'être passés à côté de leur sujet face à une formation francilienne qui, forte de ce succès, voit de son côté s'éloigner le spectre de la relégation. Quatre jours après son combat de Titans face aux Parisiens, hélas ponctué d'une défaite, la Green team avait encore certainement la tête ailleurs et plus assez d'essence dans le réservoir pour alimenter un moteur en souffrance. Cloué au pilori sur chaque attaque tremblaysienne faute d'être mieux protégé, le génial Desbonnet n'a cette fois rien pu faire faire pour endiguer le tsunami local.

Au point qu'à mi parcours, les Usamistes accusaient déjà un débours de cinq buts (21-16). Le retour à moins 2 à 15 minutes du coup de sifflet final (27-25) n'était qu'un mirage vite balayé par les Tremblaysiens qui reprenaient leur marche en avant et terminaient leur ouvrage. Désormais tributaires des autres et dans l'espoir de bénéficier d'un concours de circonstances, les Nîmois devront afficher un tout autre visage le mercredi 16 mai prochain (20h) lors de la réception de Toulouse pour l'un derby d'Occitanie. L'espoir fait vivre...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Statistiques nîmoises : Aurelien Padolus, Benjamin Gallego (4/5), Jérémy Suty (0/1), Julien Rebichon (1/2), Rémi Salou (1/2), Asgeir-Orn Hallgrimsson (6/6), Quentin Dupuy (5/7), Hichem Kaabeche (1/1), Luc Tobie (5/6), Tomi Vozab (2/4), Elohim Prandi (5/10), Steven George (1/1), Yvan Gerard (2/3), Mohammad Sanad (2/4).

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité