Politique

SAINT-GILLES Valadier à Lachaud : « tu as tenu parole ! »

Après 15 ans d’attente, Nîmes métropole a posé ce matin la première pierre de la nouvelle station d’épuration de Saint-Gilles. Au grand bonheur de son maire, Eddy Valadier.

Le maire Les Républicains de Saint-Gilles, Eddy Valadier, et le président Centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud (Photo : Coralie Mollaret)

En politique, rare sont les déclarations anodines. Plusieurs mois après le divorce entre le maire Les Républicains de Nîmes et le président Centriste de Nîmes Métropole, chaque action des deux camps politique est scrutée de près. Alors ce matin à Saint-Gilles, Yvan Lachaud savait parfaitement ce qu’il disait et faisait.

Dans le fief du Républicain Eddy Valadier, le Centriste est tout sourire : « tu as une ligne de conduite constructive, Eddy. Si les vicissitudes politiques auraient dû nous éloigner, elle nous ont au contraire rapproché. » Touchant... 

Un équipement à 20 M€

Le chéquier de l’Agglo n’est pas étranger à cette nouvelle idylle. Espérée depuis 15 ans, la nouvelle station d’épuration saint-gilloise sortira de terre d’ici un an. Coût de l’investissement : 20 M€, entièrement financé par Nîmes métropole qui est en charge de la compétence eau et assainissement.

Jean-Claude Mazaudier, en charge de l'assainissement  : « Avant d’être rejetées dans le milieu naturel, nos eaux usées sont traitées par les stations d’épuration. Ce nouvel équipement traitera 4 800 m3 par jour grâce à de la boue active qui élimine les matières polluantes dans des bassins » (Photo : Coralie Mollaret)

« L’an dernier Yvan Lachaud a pris le taureau par les cornes : l’Agglo a acheté les terrains et nous avons purgé les recours en justice », relève le premier magistrat. Le futur équipement traitera les eaux usées de 24 000 Saint-Gillois contre 14 000 aujourd'hui. Une bonne nouvelle pour le territoire puisqu'actuellement « les rejets des eaux traitées ne garantit pas la qualité de notre environnement… » déplore M.Valadier.

Amitié sonnante et trébuchante

« Yvan, tu as tenu parole et Saint-Gilles te remercie chaleureusement », salue le maire. Les  dithyrambes s’allongent avec les « 35 M€ injectés pendant le mandat 2014-2020 par Nîmes métropole sur le territoire saint-gillois. » Du jamais vu pour Eddy Valadier qui conduit son premier mandat en temps que maire : « l’Agglo est indiscutablement notre premier partenaire. »

Dans un an, ces deux élus inaugureront la station d’épuration. D’ici là, d’autres projets seront soumis au financement de l’Agglo, comme l’extension du port fluvial. D’ici là aussi, les lignes politiques auront certainement bougé. Amitié sincère ou de circonstance ? L’avenir nous le dira.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité