A la unePolitique

AÉROPORT Les comptes insincères du syndicat mixte ?

Nîmes métropole a publié une synthèse de l’audit « pas très réjouissant », selon son président, des comptes du syndicat mixte de l'aéroport Nîmes-Garons.

L'aéroport de Nîmes-Alès-Camargue est l'un des dix aéroports d'Occitanie (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Lundi, en amont du conseil communautaire, le président de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, a délivré « la synthèse de l’audit (*) » sur la gestion du syndicat de l’aéroport. Il y a quelques semaines, le Centriste a tardivement trouvé le moyen juridique de prendre la main sur la gestion de l'équipement aéroportuaire, jusqu’alors présidé par son ex-allié politique, le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier.

« On a bien fait d'en récupérer la gestion, sinon nous serions dans la panade complète ! », commente Yvan Lachaud. D'après son analyse, confortée, dit-il, par celle du receveur public (**), les comptes ne sont « pas très florissants. »

Un passif de 6,4 M€

« Le syndicat est en cessation de paiement », avance Laurent Cotteret, directeur général des services de l'Agglo. Et d'illustrer : « fin mars il ne restait que 15 000€ dans les caisses. Ce qui ne permet de payer ni les dettes, ni le délégataire Edeis chargé de gérer l’aéroport. »

Concernant les dettes, le passif du syndicat s’élève à 6,4 M€. Ces créances sont constituées pour 3,8 M€ d’emprunts bancaires, d’1 M€ d’un prêt consenti à Nîmes métropole en 2011 ou encore de 822 000€ de retard de paiement au délégataire. Concernant ce dossier, Yvan Lachaud va plus loin. Le chef de l'exécutif départemental parle « d’insincérité budgétaire » en pointant l’absence d’écritures d’amortissement au cours des exercices 2016 et 2017 ; soit 250 000€. Éclipsée aussi d'autres comptes concernant cette fois « la charge correspondant à la mise à disposition de personnel par Nîmes métropole pour 2017 ; soit 90 000€. » 

La Chambre régionale des comptes saisie

Lundi soir les élus communautaires ont créé un budget (Service public industriel et commercial) mis à disposition de la gestion de l’aéroport. Mise de départ : 1,4 M€. « La priorité sera de payer notre délégataire », indique Nîmes métropole. L'Agglo espère aussi récupérer « 295 000 € de subventions accordées et toujours pas encaissées. »

Pour le reste, « j’ai demandé à la Chambre régionale des comptes de nous conseiller pour savoir comment liquider le syndicat », expose le patron de l'Agglo nîmoise. Une entreprise pour le moins délicate... Après avoir rencontré le président du Département, Denis Bouad, membre du syndicat, Yvan Lachaud doit s’entretenir avec celui d’Alès Agglomération, Max Roustan, maire d'Alès et ex- membre de la structure.

Pour repartir sur de nouvelles bases, les partenaires devront solder le passif et faire table rase du passé. Reste à savoir combien chaque partenaire sera prêt à mettre sur la table pour sortir de cette impasse. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

*L'audit a été réalisé en interne par les services de Nîmes métropole. 

**Fonctionnaire d’État, le receveur public est chargé de vérifier les comptes des collectivités.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité