A la uneActualitésCultureSociété

BERNIS Profession gendarme, passion auteur

Gendarme à Bernis, Alexandre Benavente est aussi écrivain de romans d'aventure fantaisie. Le tome I de "Continents, La libération des peuples" vient d'être publié.

Alexandre Benavente, fier de la publication de son premier livre, Continents, la libération des peuples (photo Corentin Corger)

Gendarme en activité, Alexandre Benavente occupe son temps libre en écrivant des aventures de type héroïque fantaisie. Le premier tome de Continents, La libération des peuples vient de sortir et les deux suivants sont en cours d'édition. 

Originaire d'Avignon mais gendarme à Bernis depuis 2014, Alexandre Benavente, 35 ans, a un double képi puisqu'il est aussi auteur. Une deuxième carrière lancée sur un coup de tête, l'année même de son arrivée dans la commune gardoise. "C'est après avoir lu le troisième volet de la saga Le seigneur des anneaux que j'ai eu envie d'écrire", explique l'auteur, qui s'est rapidement mis au travail. "En deux, trois jours j'ai écrit à la main une quarantaine de pages recto verso. J'avais mal au poignet", sourit-il.

Les aventures qui mêlent héros et fantaisie, telles Harry Potter ou le Hobbit, sont les principales sources d'inspiration de cet écrivain pas comme les autres. "Un gendarme qui écrit, on n'en voit pas toujours les jours !", alerte t-il. Quand Alexandre a pris la plume, il n'envisageait pas de publier ses aventures. Mais son imagination l'a poussé à pondre un roman de 360 pages au bout d'un an de labeur. "J'ai d'abord contacté des grandes maisons d'édition mais je n'ai essuyé que des refus". Le gendarme n'a pas baissé les bras et a tenté sa chance avec des maisons moins connues et bingo ! "Il faut savoir que seulement 5% des auteurs non connus parviennent à se faire publier et j'ai eu la chance d'être contacté par trois éditeurs." 

La machine est mise en route et depuis un mois le premier tome de Continents est disponible, seulement sur internet. Paru aux éditions Sudarenes, une version numérique sera bientôt disponible.

Deux tomes en correction, le quatrième en préparation

Échange de dédicaces pour Alexandre avec le général Lettermann (photo Corentin Corger)

L'imagination d'Alexandre est sans fin :  "j'ai modifié plusieurs fois la fin de l'histoire pour écrire un tome de plus", explique-t-il. Le deuxième faisait au départ près de 570 pages, l'auteur a donc décidé de le diviser en deux. Actuellement, ces deux romans sont en cours de correction avant une publication prévue dans trois mois. La trame du quatrième livre est déjà tracée, il faut maintenant l'enrober. Et quand on lui demande jusqu'où va t-il continuer, Alexandre ne semble pas s'être fixé de limites. "L'avantage de ce genre d'histoire c'est que l'on peut toujours la poursuivre, en revenant par exemple aux origines."

"J'ai toujours eu de l'inspiration. Je n'ai jamais connu le syndrome de la feuille blanche", confie t-il. Une volonté de continuer poussée aussi par le bon accueil du public car le jeune auteur se déplace également dans les salons. "Au Manganîmes et au MAGS de Montpellier, j'ai eu de très bons retours de fans qui conseillaient mon livre." Le Bernissois qui a appris à se prêter au jeu des dédicaces : "au début je ne savais pas quoi écrire, alors j'improvisais". Ce dernier a même eu l'occasion d'en faire une spéciale au général Lettermann et au colonel Stéphane Lacroix qui encouragent cette passion.

Mais la passion d'écrire d'Alexandre ne s'arrête pas là. "Je mets sur un cahier des anecdotes atypiques qui m'arrivent dans le cadre de mon activité de gendarme." Un projet qu'il garde pour plus tard, dans une reconversion déjà toute trouvée.

Corentin Corger

Livre disponible sur www.sudarenes.com ou sur la page Facebook Continents Livre au tarif de 22 euros.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité