A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Plus maîtres de leur destin

Opposée ce soir à Toulouse, l'USAM doit remporter ses trois derniers matches pour arracher une qualification européenne et espérer dans le même temps des faux-pas de ses concurrents directs.

Après quatre matches consécutifs sans victoire l'heure est à la remobilisation (photo Philippe Gavillet de Peney)

L'USAM affronte le Fénix de Toulouse ce soir (20h) au Parnasse, pour la 24ème journée de Lidl Star Ligue. À trois journées de la fin du championnat, la Green Team n'a plus le droit à l'erreur pour espérer terminer cinquième et accrocher une qualification européenne en Coupe EHF. 

Après une série de trois matches en une semaine, riche en émotions et en débauche d'énergie, l'USAM entame la dernière ligne droite de sa saison. Après une formidable épopée en coupe de France, le retour sur terre a été difficile la semaine dernière à Tremblay, avec une défaite 39-35. Un match où l'entraîneur a fait tourner son effectif, certainement emprunté par l'enchaînement des rencontres. "La fatigue n'est pas une excuse pour expliquer la défaite. On est passé complètement au travers. Tu ne peux pas gagner en prenant 39 buts ! ", argumente Julien Rebichon. Quelques jours de repos plus tard et les Verts repartent au combat.

Même si la cinquième place, synonyme d'Europe la saison prochaine, semble compromise, avec quatre points de retard sur Saint-Raphaël, mathématiquement rien n'est impossible. "Tant qu'il y a un espoir faut y croire", rappelle le capitaine, conscient que la Green Team, "n'a plus son destin entre les mains". Faut-il encore que l'USAM remporte ces trois derniers matches et compte sur un minimum double faux-pas des Varois. Sans oublier, Dunkerque sixième qui lutte aussi pour l'ontention de ce sésame.

Un très mince espoir qui alimente la fin de saison des Gardois. Terminer dans la première partie du classement serait une belle performance : "l'objectif du président en début de saison était de terminer à la 7ème place, si on gagne on la sécurise". Mais une non-qualification en coupe d'Europe, avec les succès retentissants obtenus et une deuxième place à la trêve, laisserait un goût amer. "C'est sûr qu'il y aura de la déception si on ne se qualifie pas pour la coupe d'Europe mais ça reste une belle saison. Si on gagne les trois dernières rencontres, on finira avec 9 points de plus que la saison précédente."

D'autant plus que la victoire est loin d'être acquise, face à une équipe toulousaine qui précède la Green Team au championnat et qui souhaite terminer le plus haut possible. Un derby d'Occitanie qui sera l'occasion de retrouver un ancien pensionnaire du Parnasse, le gardien Yassine Idrissi. "Il faut s'en méfier, il nous connaît bien", prévient son ancien coéquipier. Un belle rencontre en perspective pour une fin de saison qui "peut devenir monumentale avec un joyeux concours de circonstances". 

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité