Faits Divers

GARD Tuée d’une trentaine de coups de couteau : le fils mis en examen 17 mois après

Un homme a été mis en examen et écroué, ce jeudi à Nîmes, pour " meurtre aggravé ". Il a tué sa mère d'une trentaine de coups de couteau, début décembre 2016, sur la commune d'Aigues-Vives.

Le fils, âgé d'une quarantaine d'années, avait été hospitalisé d'office le jour des faits, alors qu'il tenait des propos incohérents. Il était depuis en unité psychiatrique. Le meurtrier présumé a été placé en garde à vue, ce mardi, dans les locaux de la compagnie de gendarmerie de Vauvert en charge des investigations.

La victime avait été retrouvée grièvement blessée à son domicile d'Aigues-Vives, le lundi 5 décembre 2016, vers 14h30... C'est le chauffeur de taxi qui venait la chercher pour une course qui avait donné l'alerte. Les gendarmes avait découvert sur place, un homme, le fils de la victime, qui était caché et prostré dans la maison. Un homme qui n'était pas connu des services de justice, par contre il avait des antécédents psychiatriques. Pendant 17 mois, il n'avait pas pu être interrogé sur le crime visant sa maman, à cause de sa fragilité psychiatrique. La mère de famille était décédée trois jours après la violente agression survenue à son domicile.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité