Faits Divers

NÎMES 7 ans de prison pour des violences sur sa compagne enceinte : l’enfant qu’elle portait est décédé

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo archive / Objectif Gard

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné, ce vendredi après-midi, un jeune homme de 20 ans pour des "violences", "des violences habituelles sur une personne vulnérable", et "non assistance à personne en danger".

Il écope de 7 ans de prison accompagné d'un suivi socio-judiciaire. Le parquet de Nîmes avait réclamé 8 ans de prison. C'est un voyage au bout de l'horreur qu'a instruit, Christine Ruellan, la présidente du tribunal correctionnel de Nîmes aujourd'hui. Le prévenu a frappé sa compagne durant de nombreux mois avant d'arriver à une situation tragique en février 2017. Sa petite amie enceinte a subi de violents coups de pieds et de poings sur tout le corps, mais aussi au niveau du ventre. " La mort de cet enfant est exclusivement liée aux coups reçus par la maman. La mort in utéro ne fait aucun doute ", affirme à l'audience le docteur Mounir Benslima, patron de l'unité de médecine légale du CHU de Nîmes. La maman était couverte d'hématomes, d'ecchymoses", a poursuivi l'expert dans un silence de cathédrale. " Un hématome sur le ventre faisait 18 centimètres sur 23 ", complète la présidente du tribunal.

"Du 19 au 21 février, une femme enceinte de 7 mois et demi ne tient plus debout. Elle se vide de son sang. Elle se tord de douleur et elle vomit. Vous auriez pu entraîner la mort de la mère. Elle a reçu des gifles, des coups de pied dans le ventre, dénonce la substitut du procureur en réclamant 8 ans de prison et un suivi socio-judiciaire. Et vous avez encore aujourd'hui un discours auto-centré : j'étais pas bien, j'étais tout seul. Je, moi..."

Un prévenu qui a eu une enfance marquée par les violences du père, selon son avocat, Maître Fahd Mihih, qui essaie de mettre un peu d'humanité sur le visage de son client.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité