A la uneActualitésEconomiePolitiqueSociété

NÎMES Les cheminots interpellent Françoise Dumas

Une petite centaine de manifestants s'est réunie sur l'Avenue Jean-Jaurès, devant la permanence de la députée Françoise Dumas.

Régis, à gauche, responsable FO des cheminots retraités (photo Corentin Corger)

Ce vendredi matin, entre 80 et 100 cheminots se sont rassemblés devant le siège de la députée LREM Françoise Dumas pour l'alerter sur la réforme de la SNCF.

En ce nouveau jour de grève de la SNCF, les cheminots ont décidé de se mobiliser devant la permanence de la députée LREM Françoise Dumas. Visiblement absente, les cheminots voulaient lui faire entendre leur mécontentement sur le pacte ferroviaire. En vain. Le gouvernement n'étant pas prêt de faire marche arrière, les manifestants cherchent à solliciter d'autres politiques et notamment au niveau local. Les cheminots solicitent notamment le soutien des députés, à commencer par celle de la 1ère circonscription du Gard.

"Concernant le passage en société privée et l'abandon du statut du cheminot, le gouvernement semble ne pas vouloir reculer. Mais au sujet de l'ouverture à la concurrence, on se doit de continuer à lutter", précise Régis, responsable FO des cheminots retraités. "Cette réforme est totalement destructrice et ne garantira pas la sécurité de transport pour les usagers", complète t-il. Ce samedi 19 mai, le trafic ferroviaire sera encore perturbé, la grève étant reconductible jusqu'au 28 juin.

Une petite centaine de cheminots s'est mobilisée devant la permanence de la député Françoise Dumas (photo Corentin Corger)

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité