A la uneActualités

NÎMES Pamela Anderson vient en porte-parole de luxe des anti-corridas

La star canado-américaine Pamela Anderson a fait un bref mais remarqué passage à Nîmes en pleine feria cet après-midi.

Pamela Anderson est venue cet après-midi à la mairie de Nîmes pour remettre une pétition anticorrida (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Elle était déjà venue il y a plusieurs mois pour poser pour une photo devant la statue de Nimeño II, devenant de ce fait un soutien de poids de l'Alliance anti-corrida présidée par Claire Starozinski. Un coup médiatique qui avait fait parler et qui a donc donné des idées aux militants animalistes.

Ainsi, Pamela Anderson est revenue à Nîmes. Pour l'actrice canado-américaine (*) et compagne du footballeur de l'équipe de France, Adil Rami, cette fois ce fut pour remettre en main propre au maire, Jean-Paul Fournier, une pétition militant contre les corridas dans les arènes de Nîmes qui a rassemblé près de 600 000 signatures. "Je viens pour être la porte-parole de ces près de 600 000 personnes qui ont signé la pétition. Ce n'est pas normal qu'un pays civilisé continue à tuer des animaux de cette manière", affirme la star avant d'estimer que "de plus en plus de personnes sont contre la corrida. Nous y sommes presque." 

Pamela Anderson et Claire Starozinski à leur arrivée à la mairie de Nîmes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Sans surprise, l'accueil en mairie a été plutôt froid, seules Pamela Anderson et Claire Starozinski parvenant à pénétrer dans l'hôtel de ville, les autres personnes présentes - dont l'avocat de l'Alliance Anticorrida et la presse - s'étant fait refouler par un policier municipal. "Une fois rendues à l'étage, la secrétaire de mairie et le directeur de la communication nous ont sèchement dit que nous ne serions pas reçues, alors que nous n'avions demandé aucune audience. Nous sommes simplement venues déposer la pétition authentifiée par un constat d'huissier, s'étrangle Claire Starozinski au sortir de l'Hôtel de ville. Nous lui avons répondu que nous avions le droit de voir le maire et on nous a rétorqué que le maire avait le droit de na pas voir ses concitoyens. C'est un déni de démocratie." Reste que "nous avons pu montrer que près de 600 000 personnes sont contre les corridas à Nîmes", se félicite tout de même la militante.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com 

* Pamela Anderson possède les deux nationalités : canadienne et américaine.

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES Pamela Anderson vient en porte-parole de luxe des anti-corridas”

  1. Qui sont ces 600000 signataires. Des anti corrida, évidemment, des gens dont ce n’est pas la culture. Mais comment demander a des gens d’abandonner leur culture? C’est comme si vous demandiez à un musulman, un catholique ou un juif d’abandonner sa religion et ses pratiques. La tauromachie est de cet ordre. Elle fait partie de nous,
    Je suis catholique, ne m’en demandez pas d’etre D’une autre religion, je suis de droite, ne me demandez pas de voter melanchon, j’ai 2 bras et 2 jambes ne me demandez-vous pas de me les couper, je suis AFICIONADOS, ne me demandez pas d’abandonner ma culture, elle fait partie de moi de mon êtr- meme si demain la,corrida n’exIs tait plus dans notre ville, je kabandonnerai jamais cette idée qui me poursuivra jusqu’a La fin de mes jours comme je suis Catholique.
    Comparer la tauromachie à une religion été vous pourrez comprendre ce qu’est la tauromachie pour un âficionados

    1. ces 600.000 signataires sont les porte-paroles des dizaines de milliers de taureaux décimés au nom de votre « culture ». Reconnaissez que les taureaux ont droit à leur porte parole de défense non ?

  2. Il n’y a pas si longtemps, de nombreuses personnes s’opposaient à l’interdiction de l’escalavage, de la peine de mort prétextant que c’était « néccessaire », « culturel » ou qu’il y avait trop d’intérêts économiques en jeu..
    Et puis d’une idée « ridicule », « utopique », la pensée a progressé pour le bien commun pour aller jusqu’à l’interdiction…Ce sera la même chose pour la corrida dont l’oppositon est de plus en plus nombreuse et qui prend progressivement le dessus sur les quelques soutiens historiques à l’image de ce qu’il est entrain de se passer pour les cirques avec animaux…

  3. Marre de subventionner avec nos impôts une activité que désormais une majorité de locaux (et bien sûr de Français) ne cautionnent plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité