A la uneActualitésRCNG NîmesSports Gard

NÎMES EN FERIA Des tribunes pleines, des joueurs en peine

La Feria du rugby a été réussie, le stade Kaufmann était bien rempli. Mais ce soutien n'a pas galvanisé le RCN qui s'est incliné 21-20 et se retrouve éliminé du trophée Jean Prat.

La mascotte était à fond pour ambiancer le public mais ça n'a pas suffi (photo Coralie Mollaret)

Fin de parcours prématuré pour le RCN qui voit sa saison terminée ce dimanche après son élimination en huitièmes de finale de Fédérale 1, trophée Jean Prat. Battus 21-20 par le Stade Nantais, les Nîmois peuvent nourrir des regrets devant leur public qui s'était déplacé en masse pour l'occasion. 

Le soleil, la Feria, la ferveur, l'enjeu... Tout était réuni pour que l'après-midi soit belle mais le sort en a décidé autrement. Pourtant, le club avait organisé la Feria du rugby pour mettre en avant l'ovalie, qui correspond si bien à ce week-end de festivités. Pour l'occasion, des navettes gratuites étaient mises à disposition du public depuis la gare de Nîmes. La mascotte jouant même le rôle de rabatteur sur le parvis de la gare. Quelques minutes de route, histoire de se chauffer la voix, avant de prendre place dans les gradins du stade Kaufmann. Près de 2 500 personnes avaient fait le déplacement.

Le RCN avait pourtant inscrit le premier essai de la rencontre (photo Coralie Mollaret)

Défaits de dix points au match aller, les rugbymen nîmois devaient donc rattraper cet écart pour se qualifier pour les quarts de finale. Pourtant, tout partait bien avec l'essai du redoutable Darmon qui mettait rapidement les siens sur de bons rails (7-0, 5e). Mais les visiteurs restaient au contact avec deux pénalités réussies du demi-mêlée Le Bourhis (11e, 23e). Dans une première mi-temps laborieuse, les débats se sont disputés au pied où Aleyrangues passait trois points, imité par son homologue nantais juste avant la pause (10-9).

Le mégaphone était de sortie pour encourager les Vert et Rouge (photo Coralie Mollaret)

Tout restait donc à faire pour les hommes de Michel Bérard. Le temps d'aller se rafraîchir à la buvette pour résister au cagnard qui ensuquait le stade Kaufmann. Les supporters continuaient de pousser leurs joueurs et des "Allez les Nîmois ! " s'élevaient des tribunes. Un soutien qui a porté rapidement ses fruits. Le pilier Daniel, en puissance, franchissait le rideau défensif pour prendre un avantage certain et se rapprochait du quota de onze points à obtenir pour se qualifier (15-9, 42e). L'exploit prenait forme quand le phénomène Darmon, réalisait un exploit solitaire pour marquer le troisième essai gardois (20-9, 63e).

De la joie au cauchemar

Le pack nantais a eu le dernier mot sur celui des nîmois (photo Coralie Mollaret)

Pas le temps de respirer que Nantes jouait un vilain tour aux locaux avec le virevoltant Vailea. L'ailier avait du feu dans les jambes pour remonter seul le terrain et gâcher la fête (20-16, 70e). Les nîmois continuaient à pousser mais le supplément d'âme pour faire la différence n'est jamais venu. La désillusion fut complète lorsque les Vert et Rouge perdaient même l'honneur de rester invincible cette saison à domicile. Un dernier essai pour une défaite in extremis et une qualification déjà compromise.

Une terrible déception pour le RCN qui avait nourri des ambitions après sa deuxième place en poule et qui voulait faire mieux que la saison dernière et une défaite en quart de finale. Forcément, le président Olivier Bonné avait la tête des mauvais jours : "je suis très déçu. C'est le résultat d'une ambiance tendue entre les joueurs et on doit arrêter de se cacher". Des mots forts qui laissaient place à un sentiment amer : "ils avaient tout simplement plus envie que nous. On a manqué de gnaque." Du désarroi également pour les fans présents qui ont permis de réaliser la meilleure affluence de la saison avec environ 2 500 spectateurs. Cette fête ratée au niveau sportif aura été une réussite au niveau festif !

Corentin Corger et Coralie Mollaret  

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité