ActualitésPolitique

NÎMES La CGT manifeste devant le Centre éducatif fermé

Suite à une agression, le syndicat alerte sur les conditions d’accueil des mineurs qui ne garantiraient plus leur réinsertion dans la société.

Ce matin devant le Centre éducatif fermé. Créé en 2017, la structure accueille des mineurs de 13 à 16 ans, sur ordre du juge des mineurs (Photo : Coralie Mollaret)

Des brûlures à la cigarette et des ingestions forcées de cailloux. C’est ce qu’a enduré, il y a une dizaine de jours, un jeune incarcéré au Centre éducatif fermé de Nîmes. Ces faits ont été rapportés, ce matin, par cinq militants de la CGT, rassemblés devant l’établissement situé à deux pas de la salle de spectacle Paloma.

« Cette agression a eu lieu entre jeunes. Ça prouve que les conditions de travail des éducateurs ne garantissent plus aujourd'hui la prise en charge des jeunes et leur réinsertion dans la société », déplore Christophe Clément, représentant CGT et éducateur titulaire de la fonction publique.

Échange cordial mais bref entre les manifestants et la directrice du Centre, qui les a informé que le directeur territorial adjoint était prêt à les recevoir (Photo : Coralie Mollaret)

Aucun des manifestants ne travaille au Centre éducatif fermé. « On est là par solidarité. Quatorze de nos collègues sont en arrêt maladie... Sur ces quatorze, seulement trois ou quatre sont titulaires. Les autres sont contractuels et craignent de perdre leur poste », poursuit le représentant syndical. Et le même de demander « des moyens supplémentaires, en évitant le recours systématique aux contractuels, et une revalorisation du statut des éducateurs. »

Ces militants seront reçus aujourd’hui par le directeur territorial adjoint du Gard, avant de rencontrer, jeudi à Toulouse, le directeur territorial régional. Le Centre éducatif fermé de Nîmes est un service déconcentré de l’État, dépendant directement du ministère de la Justice.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Plus d’information à lire dans notre 7h50 de jeudi avec l'interview du représentant CGT, Christophe Clément.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité