ActualitésAutres sportsSports Gard

NÎMES K1 : La belle mise aux poings d’Issam Hamdoune

Le jeune boxeur pied poing du Muay-thai nîmois boxing s'impose dans un tournoi international à Dijon.

Issam Hamdoune figurait à l'affiche de cette 9e édition du tournoi bourguignon (Photo : DR)

Il fait légitimement la fierté du quartier du Chemin Bas d'Avignon et de son prévôt du Muay-thai nîmois boxing, Hassan Ramzi. À tout juste 21 ans, le longiligne Issam Hamdoune (1m81, 71 kg) se dirige tout doit vers une très belle carrière en boxe pied poing. Déjà double champion de France en boxe Thaï et en K1 (*) en 2016, le jeune pugiliste nîmois, qui affiche un palmarès de 36 combats (33 victoires dont 7 par ko et 3 défaites), s'est encore distingué récemment à Dijon lors du tournoi international à quatre EC 9. "On était parti sans véritable préparation car le gamin était très pris par son travail. On a pris un risque car le niveau était très relevé, mais ça a payé", soulignait son coach Hassan Ramzi.

Issam a triomphé de son adversaire russe en finale (Photo : DR)

Opposé en demi-finale au favori du tournoi, le Néerlandais Darryl Verdonk, le jeune boucher de métier bousculait sans complexe la hiérarchie et gagnait son billet pour la finale. Pour l'ultime tête-à-tête, sous l'oeil des caméras de l'Équipe TV, le jeune protégé de l'acteur Moussa Maaskri - son parrain de boxe - remettait ça en finale en mettant à la raison le Russe Vadim Davydov avant d'être déclaré vainqueur au terme d'un combat bien mené. Prochaines étapes le 9 juin à Bordeaux (33), le 30 juin au tournoi de Clermont-Ferrand (63) puis le 28 juillet à Montpellier (34) où le solide Nîmois clôturera sa saison.

Philippe GAVILLET de PENEY 

* Discipline de kick-boxing japonais créée en 1993 au Japon par Kazuyoshi Ishii, le K1 fait référence aux arts martiaux que sont le karaté, le kung fu, le tae kwon do et le kick-boxing.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité