A la unePolitique

EN IMAGES Le marathon gardois du ministre de l’Intérieur

En visite ce jeudi dans le Gard, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a confirmé certaines annonces du gouvernement pour notre territoire.

Le ministre de l'Intérieur a réalisé plusieurs selfies dans le quartier de Valdegour en amont de la visite de son Centre loisirs jeunesse (Photo : Coralie Mollaret)

C’est ce que l’on appelle une visite éclair. À 70 ans, Gérard Collomb a couru un véritable marathon, ce jeudi dans le Gard. Qu’on se le dise : le premier flic de France n’a pas fait de nouvelles annonces. Non. Il a simplement confirmé ou concrétisé celles qui avait déjà été formulées par le gouvernement. 

Lutte contre les feux de forêts

Le ministre était accompagné toute la journée par le préfet du Gard, Didier Lauga, ainsi que par une phalange d’élus locaux, dont le président du Département, Denis Bouad, le président de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, l’adjoint en charge des Finances de Nîmes, Pascal Gourdel, ou encore la députée de la 1ère circonscription, Françoise Dumas. (Photo : Coralie Mollaret)

Le principal objet de sa visite concernait le lancement de la campagne de lutte contre les feux de forêts. Si les récents orages laisseraient à penser que la saison estivale s’annonce plutôt tranquille, rien n’est certain et la météo peut très vite évoluer.  

Le ministre de l'Intérieur a salué les forces de sécurité civile. Pour rappel : la Base aérienne de sécurité civile a déménagé il y a un an de Marignane pour rejoindre Nîmes (Photo : Coralie Mollaret)

L’année dernière, plus de 24 000 hectares ont été détruits par les flammes. À l’époque, le ministre de l'Intérieur avait annoncé l’achat de six Dash. Des bombardiers d’eau plus modernes que les Traker, notamment en terme de capacité de largage et de transport de passagers.

« Le premier Dash arrivera en 2019 », a confirmé ce matin Gérard Collomb, insistant sur la dimension européenne que pouvait revêtir la BASC (Base aérienne de sécurité civile) Nîmes-Garons. Reste aux élus locaux à travailler en ce sens, a plaidé le ministre de l'Intérieur. 

Des gendarmes du quotidien

Cet après-midi à Saint-Ambroix (Photo : Coralie Mollaret)

L'après-midi, le locataire de la Place Beauvau (siège du ministère de l'Intérieur à Paris, NDLR) est monté dans les Cévennes, à Saint-Ambroix. Il a inauguré une gendarmerie et rencontré la nouvelle brigade de contact itinérante.

Choisi parmi les 20 départements prioritaires de France, le groupement gendarmerie du Gard expérimente cette année des « brigades de contact ». Des militaires supplémentaires chargés de créer du lien avec la population.

« Reconquérir » les quartiers populaires

Près de 140 policiers ont été mobilisés dans le quartier de Valdegour pour la visite du ministre de l'Intérieur (Photo : Coralie Mollaret)

Vers 17 heures, sa visite s’est achevée à Nîmes, dans le populaire quartier de Valdegour. Classé prioritaire par le gouvernement, il bénéficiera lui aussi d'effectifs de police supplémentaires. Entre 15 et 30 agents pour Pissevin et Valdegour, a commenté le ministre. Ces agents seront également équipés de moyens technologiques comme des caméras piétons, destinées à trancher d'éventuels litiges entre les policiers et la population lors des interventions.

Le ministre a par ailleurs visité le Centre de loisirs Jeunesse. Une association gérée par la police nationale qui vise à créer du lien avec les jeunes pour changer l’image de la police. D’ailleurs, ladite association aimerait bien pouvoir bénéficier d'un ou deux effectifs supplémentaires afin de pouvoir ouvrir leur local tous les jours, place Thalès.

Créé il y a 23 ans dans les grandes villes, les Centres de loisirs jeunesse visent à créer du lien entre les jeunes de quartiers et la police nationale. À Nîmes, le centre accueille 150 enfants par an. Il est ouvert tous les mercredis et pendant les vacances scolaires et propose différentes activités avec un focus sur le civisme (Photo : Coralie Mollaret)

Avant de prendre la route pour le Var, Gérard Collomb a insisté sur « la reconquête des quartiers populaires pour que les jeunes puissent réussir leur vie. » Une reconquête qui passe aussi pour le sexagénaire par quelques selfies avec les jeunes de Valdegour... Histoire de prouver qu'il n'y a pas d’âge pour être dans le coup.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “EN IMAGES Le marathon gardois du ministre de l’Intérieur”

  1. Le Gard est le 4ème département le plus radicalisé de France. Nîmes est une des places fortes de l’islamisation et le ministre de l’intérieur, en touriste, n’a pas une proposition concrète pour combattre ce fléau avec détermination.
    Après le communiste Laurent qui racole l’électorat en croissance exponentielle voilà la concurrence gouvernementale qui débarque pour prendre sa part de marché.
    Pathétique !
    Th.J conseiller FN Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité