ActualitésEconomie.

NÎMES Inauguration de Trf Retail et Bizzpeck en présence de Nadia Pellefigue vice-présidente de la Région

Qualité de vie au travail et nouvelles technologies…

Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région (en rose), entourée des dirigeants, pour une inauguration dans l'esprit start-up (photo Véronique Palomar)

Trf Retail est un éditeur de logiciels d'aide à la décision, spécialisés dans la grande distribution crée depuis le 1er janvier 2009. Mardi dernier, il inaugurait ses nouveaux locaux avec Bizzpeck, la dernière née, spécialisée, elle, dans la création de logiciels powerpoint automatiques.

Deux sociétés innovantes à la pointe de la technologie et des locaux en rapport. Avec des bureaux bien sûr mais aussi des espaces détentes, une terrasse agréable et une salle de sport et babyfoot, cette dernière étant indispensable selon Jean-Michel Gay, associé et…Iron man.

L'objectif de l'outil est d'assister la grande distribution dans la gestion de ses stocks et l’optimisation de ses assortiments. Il s'agit d'une solution innovante pour mesurer la performance commerciale d'un produit ou d'une gamme, et ainsi, entrer dans la distribution de précision. Des clients renommés ont adopté la solution. Parmi eux Carrefour Brésil, Migros ou encore le Russe Victoria Group. La société pilotée par Thierry Seguin, son fondateur, et ses associés, Jean-Michel Gay et Dominique Chambas, réalise 80% de son chiffre d'affaire à l'étranger, recrute à Nîmes et à Montpellier où elle ancre ses salariés. Leader Occitanie et Leader Gard s'étaient joint à l'événement.

Encourager le dynamisme économique

Les trois dirigeants de la société,  de gauche à droite, Dominique Chambas, Jean-Michel Gay et Thierry Seguin (chemises blanches), Nadia Pellefigue, et Jalil Benabdillah président de Leader Occitanie : des discours brefs conviviaux pour rester dans l'ambiance Star-up (photo Véronique Palomar)

L'occasion pour la vice-présidente de la Région de se réjouir de la nouvelle installation. "Réussir en prenant des risques avec plaisir, c'est avoir un bonne qualité de vie dans l'entreprise", affirme Nadia Pellefigue. Mais aussi et surtout de souligner que "l'enjeu de l'acteur public est que le territoire soit irrigué par le dynamisme économique". Remarquant aussi "qu'aller au-delà des frontières, c'est se faire l'ambassadeur d'un territoire et de ses richesses". Et d'ajouter que "si la population du territoire est très jeune, donc en principe synonyme de dynamisme, il faut lui donner les éléments nécessaires à sa réussite". L'occasion d'énumérer les aides proposées par la Région, dont on distinguera trois niveaux : l'aide à l'éclosion d'idées (5000€), l'avance remboursable en cas de recherche et développent ou de la naissance d'un projet (de 50 000 à 200 000 €) et jusqu'à 2M€ pour se projeter à l'international. Et de conclure : "le rôle de la région est de dupliquer , les bonnes pratiques".

Véronique Palomar

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité