ActualitésActualités Gard.

NÎMES Partenariat entre la Chambre des métiers et de l’artisanat du Gard et la région de Dosso au Niger

Au programme rencontres et échanges de compétences.

Henri Brin  avec Sofia Khamed Rissa, artisan membre de la Fédération nationale des artisans du Niger, de Sani Magori, directeur du Centre national de la cinématographie du Niger, et  deYagi Sahabi, président de la Fédération nationale des artisans du Niger (Photo CMA 30)

Mercredi dernier, la Chambre des métiers et de l'artisanat du Gard, rencontrait une délégation venue de la région de Dosso au Niger, pour formaliser un partenariat autour de la formation professionnelle.

Venus du Niger, une importante délégation : Moumouni Mamoudou, secrétaire général de la présidence du Niger et président de l'ONG Vision 50, Yagi Sahabi, président de la fédération nationale du Niger, et Ibrahim Moussa, président de la chambre nationale des artisans du Niger. Ils étaient reçus par un collectif de partenaires gardois dont la CMA 30 et l'Institut régional de formation des métiers de l'artisanat du Gard, représenté par sa directrice, Marie-Claude Roussel Bouet.

Un artisanat essentiel à l'économie

Pour l'occasion, la délégation venue de Niger exposait un échantillonnage de son artisanat (photo Véronique Palomar)

Un enjeu d'importance pour ce pays d'Afrique de l'ouest dont un tiers du produit national brut est généré par l'artisanat et dont la jeunesse est en grande partie déscolarisée et sans perspectives. L'objectif était de présenter les enjeux, le contexte puis de se retrouver autour d'ateliers afin de définir concrètement quels moyens pourraient être mis en œuvre et que pouvait apporter la CM30 pour soutenir l'effort fait par le gouvernement nigérian pour le développement de l'apprentissage.

Quatre ateliers étaient mis en place pour aller vers la rélisation du projet : l'organisation et la définition d'une aide à la formation de formateurs, la recherche de solutions de stockage et d'envoi de matériel, comment organiser l'accompagnement des jeunes déscolarisés.  Une journée de réflexion et d'échanges pour arriver à la formaliser des actions, qui, selon Henry Brin, président de la CMA, pourraient à moyen terme, constituer un réponse effective à une partie du problème de l'immigration. "Si ce partenariat peut aider les jeunes à bien vivre et à se sentir bien chez eux, nous nous réjouirons." Et de conclure ," il ne s'agit pas d'imposer quoi que ce soit mais de faire profiter de notre expérience sans perdre de vue que nous avons aussi à apprendre de cette collaboration." 

Véronique Palomar

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité