A la uneActualitésEconomie

NÎMES L’avenir de la Feria au cœur des réflexions

(Photo Corentin Corger)

Considérant l’absolue nécessité d’imaginer une évolution de la Feria, l’Institut Mania Nîmes organisait le jeudi 3 mai dernier une rencontre-débat à brasserie des Antonins sur le délicat sujet de l'avenir à moyen terme du grand rassemblement festif populaire nîmois.

Un constat a été posé et tous les participants se sont retrouvés notamment sur l’impérative nécessité de faire "évoluer une feria qui est en train de sombrer, et de l’urgence de disposer d’études de fréquentation et de satisfaction actualisées et professionnelles."

Mais d’ores et déjà, le président de l’Institut Mania Nîmes, Olivier Jalaguier, a écrit au président de la CCI du Gard, Éric Giraudier, pour lui proposer la création d’un observatoire économique de la feria. « Lorsqu’on est malade, il faut prioritairement contrôler la température. La feria de Nîmes a de la fièvre depuis des années et nous n’avons pas de thermomètre. Comment voulez-vous guérir ? Comment poser un diagnostic et que prescrire dans ces conditions ? », argumente Olivier Jalaguier.

Selon nos informations, Éric Giraudier ne serait pas fermé à l'opportunité de créer un observatoire économique sur la question à partir des prochaines éditions de Feria. Cet observatoire aurait pour mission de mesurer précisément les fréquentations et d’obtenir de précieuses indications en matière de satisfaction. Outil d’aide à la décision, il pourrait être un élément déterminant pour orienter les pistes de recherche quant à son avenir.

La ville de Nîmes semble avoir également pris le sujet au sérieux. En effet, elle a organisé à l’automne 2017, à l’issue de la Féria des vendanges, une réunion de travail avec le délégataire. Déterminée à lancer une réflexion sur le devenir de cette fête populaire nîmoise, la municipalité a souhaité être accompagnée par un cabinet spécialisé dans le choix d’un positionnement et d’un concept renouvelés. Dès le premier trimestre 2018, les services ont rédigé un cahier des charges permettant de sélectionner ce cabinet.

La première étape de cette réflexion s'est inscrite lors de la Féria de Pentecôte avec une étude comprenant une phase de diagnostic, afin de disposer d’une vision exhaustive et critique des caractéristiques de la Féria en regard des types d'activités, de lieux et des manifestations qui la composent.

Une enquête a ainsi été réalisée auprès d’un échantillon de plus de 400 personnes/visiteurs, pour mieux connaître les publics et leurs attentes. Dans un deuxième temps, le cabinet spécialisé rencontrera les principaux acteurs concernés. Le prestataire accompagnera ensuite la Ville dans la préconisation d’évolutions possible à court et moyens termes.

Pour examiner et valider ces missions, la municipalité s’est dotée d'un comité technique et d’un comité de pilotage, présidé par le maire, Jean-Paul Fournier. Le rendu de ces études et préconisations d’évolution sera réalisé pour le début 2019. On en saura peut-être plus à ce moment là sur le devenir de la manifestation séculaire à laquelle sont très attachés les Nîmois. Et pas qu'eux...

Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité