A la uneActualités

FAIT DU JOUR Défilé en tablier avec Zezette by Montmartre aux halles aujourd’hui !

Le tablier peut créer du lien en gommant les différences : "pour faire bon ménage"…

Zelia, Zezette by Montmattre

Au Halles, à 11h, ce dimanche, les tabliers de Zelia vont faire souffler un vent de bonne humeur. Mais pas seulement...

Zelia invente et fabrique des robes de princesse depuis 30 ans dans son atelier parisien. En créant Zezette by Montmartre, elle lance, la "révolte des tabliers" et ce n'est pas juste revisiter un vêtement mais s'en servir pour créer du lien, gommer les différences, provoquer des élans de bonne humeur, fédérer des individus sans distinction de sexe, d'âge ou de milieu social. On est tous invités à la fête !

 Un conte qui commence à Nîmes

 

Zélia, un concentré d'énergie et de bonne humeur !

Il était une fois une jeune fille qui rêvait de devenir une princesse... Un conte de fée moderne qui débute par une fugue avec une copine. Au départ de sa Picardie natale, jusqu'à…Laudun l'Ardoise en 1983. Pas de conte sans histoire d'amour, le cœur de Zelia bat pour un jeune homme qui travaille chez Cacharel. Viennent les premières créations. "Je cousais des salopettes, c'est là que j'ai commencé, il y a plus de 30 ans", se souvient Zélia. Après Nîmes, direction la capitale, la jeune femme fabrique ses créations, y met du talent, du cœur, une touche de magie, beaucoup de travail. Et ça marche. Une marque Sur la terre comme au ciel, une maison atelier à Montmartre, un carnet de commande où figurent de vraies princesses, une carnet d'adresse qui ressemble à un annuaire du gotha presque mondial, des amis partout. Le rêve de jeune fille enfin réalisé ?

La princesse est une fée

L'atelier Sur la terre comme au ciel à Montmartre

Eh bien non pas tout à fait. Zélia confie, "je voulais devenir une princesse mais en fait, du matin au soir, je transporte des rouleaux de tissus, je taille, je couds. Une robe par jour et des journées qui peuvent durer 16 h 00 voir plus. Alors non, je ne suis pas une princesse !" Zélia s'interroge et en arrive à la conclusion qu'elle serait plutôt une fée. Mais attention, une fée qui a envie d'aller danser ! Comprenez, qui veut s'amuser en procurant de la joie. Qu'à cela ne tienne,Cendrillon ira au bal…en tablier ! Mais pas n'importe lequel, un modèle unique, façon "couture", seyant, bien coupé dans de beaux tissus avec de petits détails qui font la différence. Zézette by Montmartre voit le jour il y a deux ans. Le concept s'affine, Zélia organise des défilés à Montmartre, puis en province, dans les Ephad, les villages… L'idée ? Fédérer des groupes, les jolis tabliers comme prétexte à l'égalité dans la bonne humeur.

Tous en tablier !

Défilé à Paris de Zézette by Montmartre

"Un vieil ami, Xavier Quedec, reprend contact avec moi, après des années pour me raconter qu’il vient d’ouvrir sa propre boutique de décoration rue des Archives à Nîmes", raconte la couturière créatrice. "Il me demande quelques tabliers Zezette et me félicite pour les défilés que j’organise. Il me raconte que la ville a  été restaurée, relookée et ne demande qu’à rayonner. Je saute sur l'occasion et je lui propose du tac-au-tac de débarquer avec des tabliers, Jean-Marc Speziale, défenseur du vin du Languedoc sous la bannière "vin de merde" avec 100 de ses bouteilles, les Zézettes de Sète, ma bonne humeur et d'organiser un défilé aux Halles."

Une équipe se forme autour de Xavie Quedec pour organiser le casting (100 personnes vont défiler amis, commerçant, personnalités de la région). Pourquoi les Halles? Parce que c'est là que bat le cœur de la ville et parce que des commerçants des Halles, comme Anthony Sarandon des Macarons d'Anthony, ont déjà adopté le tablier chic. Pour que la fête soit réussie, Zélia prend contact avec la municipalité et reçoit le soutien enthousiaste de Sophie Roulle, adjointe déléguée à la redynamisation du centre ville. "Je ne suis jamais revenue à Nîmes depuis mes 20 ans et c'est incroyable parce que c'est à Nîmes que tout a commencé."

À partir de 11h, préparation  du défilé : "c'est moi qui décide qui porte quel tablier, sinon c'est la pagaille", précise Zelia. Les commerçants sont déjà sur les rangs et peut-être aussi quelques figures connues de la ville… Les rues autour des Halles seront piétonnes pour l'occasion. Il y aura des musiciens et de la bonne humeur à revendre. Alors prêts pour le défilé ! À tout à l'heure …

Véronique Palomar

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité