ActualitésSociété

NÎMES À la cathédrale, c’est Sablier qui vous fait patienter !

Le samedi 16 juin à midi, concert de Gérard Sablier aux Grandes Orgues de la cathédrale.

La cathédrale Notre Dame et Saint-Castor de Nîmes

Après des études scientifiques à l’Université de Paris VI où il obtient une licence ès sciences en même temps qu’il s’intéresse aux travaux d’Emile Leipp en matière d’acoustique musicale, Gérard Sablier choisit d’approfondir sa culture musicale et sa connaissance de l’orgue.

Il étudie auprès de Noëlie Pierront, Suzan Landale et Marie-Claire Alain (Paris), de David Rumsey (Sydney), et d’Ewald KooÏman (Amsterdam), participant par ailleurs à de nombreuses académies internationales (dont celle de Haarlem) dans le souci de connaître le point de vue des meilleurs organistes sur l’interprétation du répertoire. Il se produit en concert tant en France qu’à l’étranger.

Titulaire de l’orgue de la cathédrale Saint Spire de Corbeil, titulaire et conservateur du nouvel orgue Thomas de Champcueil (Île de France), Gérard Sablier est organiste de l’orgue historique de la cathédrale d’Uzès depuis 2001. Professeur d’orgue à l’Ecole de Musique agréée de Corbeil-Essonnes,  il a bénéficié du cursus proposé par le C.R.R. de Boulogne-Billancourt en matière de pédagogie instrumentale (classe d’André Isoir).

Il s’intéresse à la restauration de l’église Notre-Dame de Champcueil, patrimoine classé au titre des monuments historiques, dont il est responsable au niveau municipal, et a soutenu depuis bon nombre d’années le projet de construire l’orgue réalisé en 2008 par le facteur belge Dominique Thomas ; projet qui n’aurait pas vu le jour sans la grande intuition de Michel Chapuis dont Gérard Sablier fut l’assistant durant son titulariat à la Chapelle Royale de Versailles.

Actuellement président des Amis de l’orgue de Fontainebleau, il est responsable de l’orgue F.H. Clicquot de la chapelle de la Trinité du château de Fontainebleau.

Au programme du concert du 16 juin à midi: Johann Sebastian Bach (1685-1750) et ses Chorals extraits de l’autographe de Leipzig (qui feront sourire les Marseillais).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité