Faits Divers

GARD Abus sexuel en récidive : « le psy m’a dit que je n’avais pas besoin d’être suivi »

 

Salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo archive / Objectif Gard

Il a un casier judiciaire effrayant : quatre condamnations, dont deux devant les Assises...

Cet homme de 50 ans, qui se présente comme agriculteur ayant repris l'exploitation familiale près de Bagnols-sur-Cèze, a déjà été condamné pour des affaires criminelles. Un dossier de violences, un autre de viol avec actes de torture et barbarie ! Il s'est encore fait remarquer pour avoir montré ses parties intimes à un couple au bord du Rhône. Il était dans un véhicule et a demandé au couple qui se baladait de s'avancer vers lui. " Il croyait que c'était une zone de libertinage ", essaie de convaincre son avocat devant le tribunal correctionnel de Nîmes qui le juge pour "exhibition sexuelle" commise le 23 avril 2018 à Sauveterre.

" Mon passé judiciaire est derrière moi. On me le rappelle en permanence ", déclare le prévenu qui purge une autre peine jusqu'en novembre 2018. "Lorsqu'on lit votre casier et que vous êtes encore devant le tribunal aujourd'hui, on est bien obligé de parler de votre casier et de votre passé parfois très récent", poursuit la présidente du tribunal correctionnel. " Je veux sortir, continuer à m'occuper de mes terres, de mes serres, de mes animaux. Le psy m'a dit que je n'avais pas besoin d'être suivi médicalement ",  ajoute le prévenu qui ne parle que de lui.

"Il se présente toujours comme une victime : victime de son passé, victime du fait que des personnes se promènent vers l'endroit où il se trouve", dénonce le représentant du parquet de Nîmes qui souhaite une peine maximale pour ce genre d'infraction et pour " sa personnalité très inquiétante car il est dangereux". Le procureur réclame donc 1 an ferme pour l'exhibition avec un maintien en détention. Le tribunal lui a infligé 9 mois ferme.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité