ActualitésEconomie

LE CHIFFRE 1,5 M€ en moins pour Un toit pour tous

C’est la baisse de recette du bailleur social prévue pour 2018, après l’entrée en vigueur de la baisse des APL (Aide personnalisée au logement), actée par le gouvernement.

Ça y est ! Les bailleurs sociaux viennent de recevoir les listings de la CAF (Caisse des allocations familiales).

Dans ces documents, sont répertoriés les locataires et les baisses des APL auxquelles ils sont soumis. Baisses que les organismes HLM doivent répercuter sur les loyers… La mesure étant entrée en vigueur au 1er février.

Un toit pour tous a fait le calcul… L’année 2018 sera marquée par une diminution de ses recettes de 1,5 M€ sur la quarantaine de millions que représente ses rentrées locatives. Les années suivantes, cette perte se stabilisera autour des 3 M€.

Conséquences ? Le bailleur prévoit une baisse de ses investissements : « au lieu des 400 logements que nous construisons chaque année sur le Gard et l’Hérault, nous passerons à 200. » Idem pour les réhabilitations : 100 appartements par an au lieu des 200 actuellement. Un toit pour tous pense aussi à engager une politique de vente de son patrimoine.

Des compensations pour les bailleurs

Une politique facilitée par le projet de loi logement Élan (Évolution du logement et aménagement numérique), voté ce mardi à l’Assemblée nationale. Le texte prévoit des mesures dites « compensatoires » pour les organismes HLM comme le pourcentage de logements accessibles aux personnes en situation de handicap qui sera réduit de 100 à 10 %. Une mesure visant à faire baisser le coût de la construction.

Le gouvernement prévoit aussi de faire passer de 8 000 à 40 000 le nombre de logements sociaux vendus par an - avec priorité donnée aux occupants des logements. Des ventes qui seraient facilitées par la suppression de l’autorisation préfectorale et qui ne pourraient plus faire l’objet du droit de préemption des maires…

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité