A la uneActualitésCultureSociété

NÎMES Le plus grand bal de France : la nostalgie fait encore recette !

En dépit des fortes averses du début de soirée, environ 7 000 spectateurs ont assisté à l'enregistrement de l'émission de TF1 Le plus grand bal de France, hier soir, aux arènes.

Comme toujours à Nîmes, les spectateurs ont mis le feu aux arènes dans une saine ambiance (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après l'émission de vendredi dernier qui consacrait la Chanson de l'année, TF1 et son gigantesque  barnum était de retour dans les arènes hier soir. Drapeaux français, sticks bleu, blanc, rouge lumineux, Marseillaise spontanément entonnée a capella par la foule, hommage à la reine du piano à brettelles, Yvette Horner, décédée hier, et fans en extase : il n'a rien manqué à l'enregistrement de cette émission qui sera diffusée le 14 juillet prochain...

Les deux oreilles et la queue...

Prévu pour débuter à 21 heures, c'est avec un retard de 3/4 d'heure que le spectacle a commencé. Une éternité pour des spectateurs qui, pour certains, avaient essuyé l'averse et patientaient devant les grilles depuis 17 heures... Et en parlant d'arènes, avant de se régaler les deux oreilles ceux-là avaient dû faire la queue avant de pénétrer le saint des saints... Heureusement, très à son affaire, le chauffeur de salle a su faire monter une mayonnaise qui n'est jamais retombée par la suite en dépit des nombreuses coupures dues à des problèmes techniques et des inévitables pauses publicitaires. En guise de mise en bouche, invitée par l'ambianceur de service à faire ses premiers pas sur scène, une juvénile spectatrice s'est taillée un franc succès en interprétant au micro "La Reine des neiges" repris en chœur par le peuple nîmois. Ça pouvait commencer...

En direct...ou presque !

Apparu de façon très théâtrale au dessus des arènes, perché à trente mètres au dessus du vide dans une nacelle des pompiers du Gard, le présentateur vedette Nikos Aliagas a orchestré le show pour le plus grand plaisir d'un public très participatif qui n'a pas boudé son plaisir. Et ce rendez-vous de la nostalgie a plutôt bien fonctionné même si en fait de "grand bal" on a plutôt eu droit à un karaoké géant, les chanteurs d'un soir se retrouvant largement surnuméraires par rapport aux quelques danseurs. Les yeux rivés sur les écrans géants sur lesquels défilaient les paroles des chansons, les fans s'en sont donnés à coeur joie, en chœur et encore !

Au casting de cette soirée exceptionnelle, Patrick Hernandez, Larusso, Hermes House Band, Collectif Métissé, Émile et Images, Gilbert Montagné, Yannick, Mickaël Young alias, Plastic Bertrand et les Gibson Brothers ont partagé la scène avec les virtuels Kendji Girac et autre Calogero, absents, dont les prestations avaient été enregistrées au préalable et diffusées sur les écrans géants. Mais qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ! Retour en images ci-dessous...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

En attendant le show, cette très jeune chanteuse a été la reine des arènes en interprétant la Reine des neiges (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
C'est Yannick qui a ouvert la soirée avec son tube Ces soirées-là (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Émile et Images ont interprété plusieurs de leurs tubes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Plein d'humour et d'énergie, le chauffeur de salle a fait monter l'ambiance avant le spectacle (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Nikos Aliagas (à droite) a fait une entrée remarquée dans la nacelle des pompiers du Gard, au-dessus des arènes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
La brune Larusso a dû s'y reprendre à trois fois pour pouvoir enregistrer sa prestation en raison de problèmes techniques (Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)
(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Ça plane pour lui ! Avec Bertrand, le Plastic c'est fantastique ! (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Habillé en torero, Mickaël Youn, alias Fatal Bazzoka, a délivré une des meilleures prestations de la soirée avec son "Fout ta cagoule" débuté dans le toril avant de se poursuivre dans un bateau gonflable porté au-dessus de la foule... Ce qui s'appelle avoir la pêche ! (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Nikos Aliagas a orchestré la soirée de main de maître avec sa gentillesse habituelle (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Fidèle à son habitude, Nikos est allé à la rencontre du public (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Auteur et interprète du tube planétaire Born to be alive, Patrick Hernandez est resté fidèle à sa canne... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Désormais réduit à un seul interprète, Manau a déroulé sa Tribu de Dana devant un public enthousiaste (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Le Cuba des Gibson Brothers a retenti haut et fort dans les arènes nîmoises (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Miracle de la télévision et voyage dans le temps, ce 11 juin, à Nîmes, on était déjà le 14 juillet (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
La "caméra du baiser" qui traquait les spectateurs en tribune a été une des attractions de la soirée en attendant le spectacle... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Bien que confortablement garnies, les arènes n'avaient pas fait le plein (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité