ActualitésEconomie

GRAU-DU-ROI D’hôtel en hôtel : Le Splendid de la famille Donatucci et de Stephan Baptiste

Simplicité et convivialité pour cet hôtel familial devenu incontournable.

Claudie Donatucci, propriétaire de l'établissement (photo FG)

Souvent, quand le temps le permet, tôt le matin, Claudie Donatucci lit son journal, bien calée dans les fauteuils de l'entrée du Splendid Hôtel, face à la mer...

Cette octogénaire est l'une des filles du fondateur, qui a créé l'établissement en 1930. Encore aujourd'hui, elle vit dans l'enceinte de l'hôtel. Elle l'a vu se développer, les directeurs se succéder et si parfois la mémoire lui fait défaut, sa présence fidèle témoigne simplement de l'importance de l'hôtel dans le paysage local. C'est désormais Stephan Baptiste, Nîmois d'origine, qui dirige l'établissement, fort d'une équipe de quinze personnes en saison. Si les deux restaurants en pied d'immeuble sont indépendants de l'hôtel, ce dernier table sur le trois étoiles et un cadre "contemporain, fonctionnel et calme". Avec 51 chambres, des services un peu inédit comme des sorties à la carte ou des partenariats avec des professionnels du bien-être.

Stephan Baptiste, quadra dynamique, prône la concertation et la complémentarité en réunissant régulièrement la petite dizaine d'hôtels graulens au sein d'une commission professionnelle  "à l'esprit convivial et plus axée sur la complémentarité que la concurrence". Débats sur les places pour les cars, échange de bons tuyaux, formations à la sécurité, tour de table des problèmes quotidiens souvent communs...  À terme, l'équipe hôtelière du Grau-du-Roi vise à développer un tourisme à l'année, loin des aléas de la haute saison, et table sur les séminaires d'entreprises et l'accueil de qualité, adapté au XXIe siècle. Un axe de développement intéressant que la station gardoise semble aussi à son niveau avoir compris et enfin intégré.

Racines et avenir

Dans le hall d'entrée, entre quelques créations végétales, quelques souvenirs et photos jaunies rendent hommage à la famille Donatucci. Une façon discrète mais marquante, qui colle à l'esprit de l'hôtel, jamais "m'as-tu-vu" ou clinquant. Stephan Baptiste préfère l'efficacité et la discrétion, l'action et le dialogue tranquille, les réseaux sans tapage aux coups de gueule pour affirmer en 2018  la présence de cet hôtel familial et historique. Il faut dire que le Splendid Camargue propose une vue formidable sur la baie d'Aigues-Mortes, depuis ses salles de restaurants et de réunions, volontiers dépaysante pour nombre de clients fidèles, qui, à dates régulières, viennent séjourner ici en méditant face à la baie d'Aigues-Mortes.

Stephan Baptiste, le directeur du Splendid Hôtel (photo F. G.)

Ces temps-ci, c'est l'équipe technique de Nicolas Vanier qui a investi une grande partie de l'hôtel, le temps du tournage du neuvième long-métrage de l'aventurier-cinéaste dans le secteur. Avec les aménagements séminaires du Splendid, très récents, l'équipe technique peut ainsi travailler sans stress et œuvrer à la qualité du film, attendu pour l'automne 2019.

Splendid Hôtel Camargue, 21 Boulevard du Maréchal Juin, 30240 Le Grau-du-Roi, 04 66 51 41 29.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité