A la uneCulture

L’IMAGE DU JOUR NÎMES El Rafi distingué par la ville

Sorti en triomphe par la porte des consuls, l'apprenti matador reçoit la 57e Cape d'or.

Quand un novillero nîmois se distingue dans les arènes de sa ville …  (Photo Véronique Palomar),

Le jeune El Rafi, de son vrai nom Raphaël Raucoule, s'est distingué, alors qu'il n'a pas 19 ans en coupant trois oreilles pendant la Feria de Pentecôte. Il a donc reçu la Cape d'or, une distinction remise par la Peña Antonio Ordonnez pour la 57e année.

La ville de Nîmes s'est associée à l'événement en offrant une statue à El Rafi lors d'un cocktail à la mairie à l'occasion duquel Jean-Paul Fournier, maire de la ville, et Frédéric Pastor, adjoint en charge de la tauromachie, ont tenu à féliciter le jeune homme. Ce dernier est reconnaissant tout en restant déterminé et concentré sur ses objectifs avant ses prochaines courses à Tarascon, Istres et Saint Gilles. "Je suis, heureux mais maintenant il faut voir plus loin et chercher le triomphe à chaque fois", commente-t-il. Pour l'occasion, Rafi avait apporté l'habit de lumière qu'il a créé avec Amor Andaluz, couturier nîmois et ancien professionnel de la tauromachie. Il a tenu a y faire figurer le blason de sa ville, dont il compte bien porter haut et longtemps les couleurs. C'est tout ce qu'on lui souhaite.

Véronique Palomar

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité