Faits Divers

NÎMES Les lycéens placés en garde à vue ce matin ont été relâchés

Les manifestants sont arrivés jeudi, à 7h30 (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Cinq lycéens, âgés de 16 à 17 ans, ont été placés en garde à vue ce jeudi matin au commissariat de Nîmes. Ces adolescents ont été convoqués dans le cadre d'une enquête pour une intrusion dans un lycée nîmois le 7 juin dernier...

Des faits liés aux manifestations contre les réformes gouvernementales et notamment le dispositif  " Parcoursup ". Une trentaine de personnes est venue les soutenir devant le commissariat de police de Nîmes ce matin, estimant ces mesures de garde à vue "disproportionnées". Les lycéens entendus par la Sûreté départementale du Gard sont scolarisés dans trois établissements scolaires nîmois : Dhuoda, Daudet et Lamour. Les gardes à vue ont été levées au bout de trois heures à cause de problèmes de procédure. Les cinq jeunes ont pu retourner chez eux sans convocations ou poursuites pénales, et alors que " l'enquête se poursuit",  selon une source judiciaire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité