A la uneActualitésEconomieSociété

JOURNÉES MÉDITERRANÉENNES De la tête de veau pour commencer !

Le mini-salon de l'agriculture version Gard a débuté ce matin à 9 heures par le petit-déjeuner offert par les éleveurs gardois. Au menu : tête de veau, fromage et un petit verre de vin...

Les marchands de légumes ont connu l'affluence dès le début de la matinée (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Conjointement organisées par Nîmes métropole, la Chambre d'agriculture du Gard, Bienvenue à la ferme et même la Chambre des métiers et de l'artisanat du Gard qui s'associait cette année à l'événement, les 8e Journées méditerranéennes des saveurs ont été officiellement lancées ce matin.

Le matutinal petit-déjeuner "tête de veau" a connu un franc succès auprès des commensaux (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Petite sieste collective, bien à l'abri sous les arbres (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

On dira ce qu'on veut des élus mais on le leur fera pas le reproche de ne pas donner de leur personne. Car aussi fameuse fut-elle, il faut quand même avoir l'estomac bien accroché pour ingurgiter de la tête de veau de bon matin. Et encore plus pour la faire descendre avec un p'tit coup de rosé ou de rouge ! C'est cependant ce à quoi se sont astreints ce matin le président de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, le président de la Chambre des métiers et de l'artisanat du Gard, Henry Brin, celui de la chambre d'agriculture du Gard,  Dominique Granier, et les élus de la ville de Nîmes, Valérie Rouverand et Laurent Burgoa et leurs invités.

Les organisateurs ont trinqué à la réussite de cette 8e édition (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Derniers réglages avant l'arrivée des chalands (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Véritable arche de Noé à ciel ouvert, installé sous l'ombre des frondaisons séculaires, l'espace dédié aux animaux de la ferme fait se côtoyer zébu nain, auroch, canards de toute plumes, lapins de tous poils, poules, vaches, cochons... L'avenue Feuchères est quant à elle réservée aux producteurs. Et là  encore, il y en a pour toutes les papilles et pour les gourmands de tous âges : miel, fromages, charcuterie, fruits de saison de la production locale, coquillages de l'étang de Thau, huile d'olive, safran, ail...

Objectif Gard vous donne rendez-vous demain dès 7 heures pour un Fait du jour entièrement consacré à cette 8e édition des JMS qui s'annoncent sous les meilleurs auspices...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Au programme de ce samedi :

- De 9h à 19h: Marché de producteurs.

- À 10h et 17h: Ouverture de la ruche vitrée.

- À partir de 12h : Repas au Self’fermier avec animation musicale (Groupe Version acoustique le samedi, groupe Kelly Quartet Jazz le dimanche).

- À 11h / 14h / 16h : Dégustation de vins commentée par une œnologue professionnelle.

- À 14h / 15h / 16h : Ateliers pour les enfants.

Animations de 9h à 12h et de 14h à 19h :

- Animaux de la ferme : vaches, moutons, chevaux, animaux de la basse-cour…

- Poussins en couveuse.

- Machines agricoles.

- Conduite d’un simulateur de tracteur.

- La maison des céréales avec masque "La moisson à 360°".

- Manège en bois avec animaux de la ferme actionné par une machine à vapeur.

- Jeux en bois…

- 17h30 : Démonstration d’animaux (Esplanade).

- 18h : Lâcher de colombes par les enfants.

- 18h30 : Présentation des vins médaillés au concours des vins Nîmes 2018 au bar des JA.

- À partir de 19h : Nocturne avec animation musicale avec le groupe Crush.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “JOURNÉES MÉDITERRANÉENNES De la tête de veau pour commencer !”

  1. les vaches semblent enchainées et la tête de veau vient d’ un veau de quel type d’ élevage?
    Les animaux sont rarement à la fête dans ce genre de rassemblement où seul le plaisir et l’ estomac des gens comptent, peu importe les souffrances des animaux.
    C’ était portant la bonne occasion de parler des conditions d’ élevage et d’ abattage. On s ait que c’ est loin d’ être le paradis pour les animaux
    Mais venant de Nîmes Agglo qui fait sans vergogne la promotion de la sordide corrida espagnole… que pouvait-on attendre en terme d’ empathie pour les bêtes?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité