ActualitésSociété

NÎMES Sang eux, plus de réserves

Les 70 plus importants donneurs de sang de l'EFS de Nîmes ont reçu un diplôme pour les féliciter de leurs efforts.

Les donneurs posent avec leurs diplômes et des pancartes pour inciter à donner son sang, son plasma ou ses plaquettes (photo Corentin Corger)

À l'occasion de la journée mondiale des donneurs de sang, ce jeudi 14 juin, l'Établissement français du sang de Nîmes a souhaité rendre hommage aux 70 donneurs les plus importants de ces dix dernières années.

Un événement inédit où les récipiendaires se sont vus remettre un diplôme officiel établi par arrêté ministériel. Plus qu'un bout de papier ce sont les valeurs de partage et de solidarité de ces donneurs qui ont été récompensées. En 2017, 18 184 dons ont été prélevés dans le Gard, dont 54% dans les collectes mobiles.

Les donneurs invités ce jeudi ont donné au minimum 45 fois leur sang, ce qui correspond à la catégorie argent pour les femmes. Elles deviennent or à partir de 60 dons. Chez les hommes, on devient argent à 75 prélèvements et or à 99. "Vous avez accompli plus de dons qu'une collecte entière", concédait Alexandra Luchez, chargé de communication à l'EFS. Et le champion des champions est Jean-Pierre Vergier qui a réalisé 263 dons depuis ses 18 ans. Il vient de fêter ses 66 ans, ce qui correspond à environ quatre prélèvements par an. Un chiffre record qui pourrait varier car auparavant tous les dons n'étaient pas informatisés.

Jean-Pierre Vergier a réalisé 263 dons du sang photo Corentin Corger)

Quoi qu'il en soit ce Bernissois donne du sang sans compter. "Tout a commencé lors de mon service militaire ou c'était obligatoire. Et depuis j'ai été vacciné par ce virus." Une belle formule de Jean-Pierre, qui a aussi donné son plasma jusqu'à 65 ans et qui a encore quatre années pour donner son sang. Ce dernier aimerait que l'État mette plus de moyens sur le don du sang : "ça doit devenir un devoir civique plus encadré où il faut inciter davantage les gens avec plus de prévention. Regardez, par exemple la journée mondiale, j'en ai pas entendu parler ! "

Des nouveaux locaux pour le prélèvement

L'EFS met de nouveaux moyens en place pour attirer de nouveaux donneurs. Une restructuration des locaux est prévue, la taille de la salle de prélèvement devrait doubler. Un mobilier neuf et de nouvelles peintures amèneront un aspect plus convivial. Les travaux devraient démarrer en fin d'année pour une durée de quatre, cinq mois. Les prélèvements se poursuivront pendant cette période.

Après la Plasma cup et les After work, l'EFS de Nîmes organise le 26 juin, la collecte gastronome avec le chef Vincent Croizard, qui va cuisiner la collation post-don. Dernière évolution, la wi-fi est désormais disponible pour les donneurs depuis une semaine. Là c'est sûr, il n'y a plus d'excuses pour ne pas aller donner son sang !

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité