ActualitésPolitique

CÉRÉMONIE Appel du 18 juin 1940 : Nîmes se souvient 

Ce lundi la France commémore l’appel à la résistance du général De Gaulle pendant la Seconde guerre mondiale. Un discours qui fait encore écho à Nîmes aujourd’hui…

De gauche à droite, au premier plan, l'eurodéputé Franck Proust, le député de la 6e circonscription, Philippe Berta, le préfet du Gard, Didier Lauga, et le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (Photo : Coralie Mollaret)

Autorités institutionnelles et politiques et représentants des associations d’anciens combattants se sont recueillies, ce matin, devant le monument des Martyrs de la Résistance, boulevard Jean-Jaurès, à Nîmes. En ce lundi 18 juin, la France commémore « l’Appel » du général De Gaulle en 1940.

Il s’agit du premier discours prononcé depuis Londres sur les ondes de la BBC (British broadcasting corporation, la société d'État anglaise de radio-télévision) par celui qui deviendra le sauveur de la France. Un appel à refuser la défaite et à poursuivre le combat avec lui en Grande-Bretagne, au sein des Forces françaises libres. De Gaulle jetait ainsi les bases d'une alternative au régime de Vichy et à sa politique de collaboration avec l'Allemagne nazie. 

Dans les rangs du public, Claude Reignier, présidente de l’association Femme avenir, se définit volontiers comme « gaulliste ». À l’heure où tout le monde se revendique du fondateur de la Ve République, la Nîmoise explique qu’être gaulliste « c’est être debout, ne jamais capituler et continuer le combat. »

Si l’appel du 18 juin 1940 a été prononcé il y a 78 ans, Claude estime qu’il « résonne encore dans notre société. Nous devons mener un combat contre un système : la mondialisation et la finance. Un combat dans l’unité et la cohésion de toutes les strates de la société. »

Y-aurait-il alors un homme ou une femme politique capable d'incarner ce combat aujourd’hui ? « Pour l’instant, je n’en vois pas… », déplore la responsable associative. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “CÉRÉMONIE Appel du 18 juin 1940 : Nîmes se souvient ”

  1. Pour combattre la mondialisation et la finance, les multinationales et les banques d’affaires nous ne pouvons compter que sur l’union des Français pour la France tellement les partis qui ont exercé ensemble et à tour de rôle le pouvoir ont failli.
    Le Rassemblement National s’inscrit dans cette démarche avec toutes celles et tous ceux pour qui la France doit rester la France au delà d’un énième slogan de campagne.

    Th.J conseiller R.N Nîmes

    1. Le Rassemblement/Front national ? Vous parlez bien du parti fondé par ceux qui ont tenté d’assassiner de Gaulle au Petit-Clamart ? Vous lire, voilà qui faisait rire jaune en ce 18 juin…

    2. Je vous parle d’un mouvement bien dans son époque (nous sommes au 21e siècle) qui évolue pour toujours mieux servir la France et les Français mais vous pouvez continuer à ressasser et regarder l’histoire passer.
      Oui, le R.N s’inscrit dans la démarche soulignée ne vous en déplaise.
      Combien sont ils aujourd’hui les autoproclamés Gaullistes qui tous les jours trahissent la philosophie politique de De Gaulle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité