A la uneHandballUSAM

NÎMES La fête du handball a été totale

Le match de gala organisé en faveur de la lutte contre le cancer a été une réussite. La soirée s’est traduite par du spectacle, du rire, des larmes. Et un beau chèque !

Le public est venu nombreux pour ce match de gala (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Ils n’étaient pas nombreux ceux qui, à la sortie de Parnasse, connaissaient le score de ce match de bienfaisance. Il faut dire qu’il y avait plus intéressant à regarder que le tableau d’affichage.

À commencer par une pluie de stars du handball : les frères Karabatic, Michael Guigou, Daniel Narcisse et tant d’autres... Sans oublier les Usamistes, actuels ou anciens. D’un côté, l’équipe blanche, avec notamment les Karabatic, Idrissi, Rebichon, Scaccianoce et Detrez. De l’autre, les verts de Saurina, Dupuy, Gallego, Narcisse et Guigou.

Lobs, kung-fus et roucoulettes

Nikola Karabatic a répondu aux nombreuses sollicitations de ses fans lui réclamant un selfie ou un autographe. Il s’y est plié de bonne grâce, avouant passer une bonne soirée. « Voir une salle aussi pleine pour une telle cause, ça me fait chaud au cœur. Quand on voit tous ces grands joueurs qui ont pris du temps sur leur vacances pour jouer ce match, ça montre les belles valeurs de notre sport. »

Concernant le jeu, la seule consigne était de faire le spectacle. Et dans ce domaine, les spectateurs ont été servis. Lobs, kung-Fus, et roucoulettes se sont succédé tout long de la rencontre. Puisv vint le temps de l’émotion quant à la 10e minute, lors d’un temps-mort, la salle s’est levée pour saluer Guillaume Saurina, la cheville ouvrière de ce rendez-vous du coeur et de la charité. Très ému, il a adressé au public un vibrant « je vous aime ».

Nikola Karabatic a répondu aux sollicitations de ses fans (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Un quart d’heure plus tard, c’était au tour de Grégoire Detrez et Daniel Narcisse d’être mis à l’honneur. Deux autres grands joueurs qui ont joué le dernier match de leur carrière. De son coté, Anthony Joubert s’est chargé de mettre de l’ambiance. L’humoriste arlésien est entré au poste de gardien de but des blancs, muni d’un casque d’hockeyeur et d’un…parapluie.

2 600 spectateurs et 24 182 € de récoltés

Blandine Dancette et Camille Ayglon-Saurina, ont aussi fait une courte apparition sur le terrain. Les deux anciennes joueuses du HBCN ont rappelé de beaux souvenirs au public Nîmois. L’ambiance était à la bonne humeur et les arbitres se sont permis quelques facéties, l’un d’eux prenant temporairement le poste de gardien de but.

Guillaume Saurina, ex-joueur de l'USAM, très ému à l'issue de la rencontre Photo : Norman Jardin / Objectif Gard

À la fin du match, les organisateurs ont eu le sourire en annonçant avoir récolté 24 182 €. Les joueurs ont alors entamé un tour d’honneur pour taper dans les mains des supporters. Visiblement touché, Guillaume Saurina a apprécié le moment : « ce soir j’ai rendu hommage à mes parents et on a réussi à faire un beau chèque pour l’association. C’est que du positif. C’est un peu compliqué de gérer toutes ces émotions. »

Les 2 600 spectateurs ont alors quitté le Parnasse heureux, mais sans savoir que les verts avaient gagné 40 à 37. L'important était ailleurs...

Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité